Développer ses soft skills

, par Stephanie Leblanc.

Développer les softs skills est si important qu’une conférence a été donnée sur le sujet la semaine dernière à Montréal. Stéphanie Leblanc y a assisté.

Le 18 janvier dernier, dans le cadre du RDV carrière du PMI-Montréal qui s’est tenu au complexe Desjardins de Montréal, monsieur Benoit Chalifoux, adjoint au vice-doyen à l’international pour l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM), a donné une conférence sur l’importance de développer ses soft skills. Voici mon compte rendu.

Prise de conscience

Un emploi pour vous?

En effet, dans plusieurs domaines, les hard skills (savoir-faire technique)  ne suffisent plus pour assurer notre vie professionnelle. Étant donné que ceux-ci sont acquis par les diplômé(e)s, il nous faut nous démarquer… Notamment par nos soft skills.  

Que sont les soft skills?

Ce sont les compétences personnelles favorisant l’esprit de coopération, la capacité de travailler au sein d’une équipe, de se comporter de la bonne manière avec les autres, de savoir prendre des initiatives et surtout d’être conscient de la valeur de l’humain.

Pourquoi sont-ils importants?

Les soft skills favorisent le développement de la communication et l’intelligence émotionnelle. Ils permettent également de développer des compétences transversales et d’optimiser les hard skills. Sachez qu’entre 15 personnes à compétences techniques similaires, les qualités dites soft skills font la différence.

Statistiques

Les recherches menées par l’Université Harvard ont toutes conclues que 85 % des réussites professionnelles proviennent d’une bonne maîtrise des compétences humaines (soft skills) et que seulement 15 % des réussites professionnelles proviennent des compétences techniques et des connaissances (hard skills).

Employeurs

Monsieur Chalifoux nous a rappelé que les employeurs recherchent des employé(e)s qui possèdent une ouverture d’esprit, un sens de l’organisation, une bonne autonomie, une facilité à s’adapter à des contextes en mouvance et une écoute active.

Quelques conseils

« Afin de vous démarquer, acceptez de commencer au bas de l’échelle, faites-en plus que le patron en demande, respectez l’expérience des autres et choisissez une entreprise qui partage vos valeurs », a déclaré monsieur Chalifoux.

Ce que j’ai appris

Étant dans le domaine du secrétariat depuis 6 ans, cette conférence m’a démontré à quel point mes connaissances professionnelles étaient importantes pour effectuer mon métier, mais que l’exercer ne dépendait pas uniquement de mon savoir-faire. J’ai compris que, si je voulais développer mes soft skills, plus jamais le nivellement par le bas ne serait une option.

Monsieur Chalifoux a terminé sa conférence en nous disant : « Ayez l’audace de faire différemment! » Et je nous le souhaite, sincèrement.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.