Enceinte : comment trouver un emploi

, par Catherine Lemire.

Être enceinte alors qu’on est en recherche d’emploi est stressant. Cependant, ne capitulez pas, rien n’est joué. Vous pouvez tout de même être la candidate idéale. Keljob a fait appel à des professionnels du recrutement pour discuter du sujet. Voici leurs conseils.

La question légale

Légalement, un employeur ne peut écarter une candidate du processus de sélection sous prétexte de grossesse. Cependant, la discrimination n’est pas simple à prouver. Un recruteur peut invoquer différentes raisons.

Un emploi pour vous?

Et si on gardait la surprise ?

Une bonne relation employeur-employé doit se fonder sur la confiance. Or, cacher que vous êtes enceinte lors de l’entrevue et l’annoncer seulement en poste ne peut, en aucun cas, être agréablement accepté par l’employeur. C’est la pire solution. Si c’est l’option que vous préconisez, attendez-vous à être remerciée avant la fin de votre période d’essai. N’oubliez pas qu’une grossesse ne se cache pas infiniment.

Il faut donc opter pour la transparence et jouer franc jeu. Est-ce que de se vendre avec cette condition est facile? Non. Mais pas impossible. La situation demande des ajustements de la part de tous les partis et une organisation particulière durant quelques mois. Cependant, les recruteurs ciblant les femmes de certaines tranches d’âge s’attendent à ce qu’un jour ou l’autre, il soit question de grossesse. Ça fait partie de la vie, c’est manifestement admis par tous.

Le meilleur moment pour le dire

Tout réside dans la manière de le dire et dans le moment choisi pour l’annoncer. Bien souvent, les recrutements prennent du temps. Ces délais peuvent jouer en votre faveur. En le disant rapidement, le recruteur peut voir venir les prochaines étapes et s’organiser. Cependant, n’annoncez pas cette nouvelle d’emblée lors du premier entretien téléphonique. Le premier rendez-vous en tête-à-tête est plus approprié.

Un employeur sérieux, qui croit déceler en vous la perle rare, saura s’organiser et sera motivé à le faire en vous attendant. Vous devez le rassurer sur votre motivation et sur votre capacité de gestion de temps.

La conciliation travail-famille s’installe de plus en plus dans la mentalité des employeurs. La réputation d’organisation et de planification des mamans n’est plus à faire. Pour la majorité des recruteurs, être mère est une force et un atout.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.