Entrevue : 10 phrases à ne pas dire

, par Theodora Navarro.

Vous êtes appelée pour une entrevue ? Bravo! Mais réfléchissez bien avant de dire l’une de ces 10 phrases.

1) « Que faites-vous exactement dans cette entreprise ? ». L’entreprise dans laquelle vous postulez évolue peut-être dans un secteur de pointe et il est fort possible que certaines choses vous échappent mais il est important de savoir, au moins, comment l’entreprise se définit. Filez donc faire un tour sur leur site internet.

2) « Je ne pouvais pas supporter mon patron ». Même si c’est vrai, donnez une version plus allégée de la situation, comme : « Nous avions des divergences de points de vue ». Beaucoup plus professionnel.

Un emploi pour vous?

3) «Je suis prête à faire n’importe quel travail». Vous êtes dans l’urgence de trouver un emploi ? C’est correct. Mais ne sous-évaluez pas pour autant vos compétences. Si vous voulez vraiment montrer votre enthousiasme, dites que vous avez vraiment envie de vous impliquer dans une entreprise comme celle-ci.

4) «Je sais que je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais…» Même si c’est le cas, exprimer les choses ainsi donnerait une image négative de votre inexpérience. Ne vous excusez jamais d’être jeune ou inexpérimentée, et dites plutôt que vous avez une « vraie envie d’apprendre ».

5) « C’est sur mon CV ». S’il vous plaît, ne soyez pas condescendante. Cela vous prendrait vraiment un gros effort de résumer ce que vous avez écrit?

6) « Ma plus grande faiblesse ? Mon perfectionnisme ». Typique, entendu et réentendu, trouvez autre chose!

7) « Combien accordez-vous de semaines de vacances ? ». Gardez cette question pour plus tard, quand vous serez embauchée. Partez du principe qu’il s’agit du minimum légal, à savoir deux semaines. Si on vous en accorde 4, vous serez ravie de la bonne surprise.

8) « Non, je n’ai pas de questions ». Posez une ou plusieurs questions à la fin de l’entrevue fait partie du jeu, c’est quelque chose qui se prépare, alors creusez-vous la tête!

9) « Vous voulez voir mes références ? ». On ne vous les demande pas ? Ne brandissez pas vos lettres sous le nez de l’employeur. Et si celles-ci sont particulièrement importantes pour vous, demandez à vos références de noter une mention adaptée sur votre profil LinkedIn, le recruteur y aura ainsi accès avant même votre entrevue.

10) « Pouvez-vous me redire quand je vais avoir de vos nouvelles ». Insister ne fera pas de vous une meilleure candidate. Posez la question une fois, puis passez à autre chose, par exemple à une conclusion mentionnant combien vous seriez ravie d’occuper un tel poste.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.