Entrevue : ces questions qu’on pose aux adjointes

, par Theodora Navarro.

Vous vous présentez en entrevue, et le recruteur vous pose les questions habituelles : « Pourquoi avez-vous postulé ? », « Quelles sont vos forces et vos faiblesses ? », puis il enchaîne parfois sur des questions spécifiques. Comment y répondre? Voici quelques idées dénichées sur le blogue Practically perfect PA.

Pouvez-vous me donner un exemple de problème urgent que vous avez eu à résoudre?

Cette question vise directement à montrer vos compétences de secrétaire ou d’adjointe. Bien entendu, il est courant de devoir gérer des problèmes urgents quel que soit le domaine dans lequel on exerce, mais c’est une question qui se pose directement aux adjointes pour lesquelles il peut s’agir d’un schéma quasi quotidien.

Un emploi pour vous?

La réponse : Un événement de dernière minute à organiser, votre patron qui se retrouve devant un gros client à l’autre bout de la ville et qui a oublié son dossier… N’importe quel problème peut faire l’affaire, du moment qu’il est suffisamment parlant et que le recruteur peut s’y référer lui-même. Mentionnez alors comment vous avez agi pour le résoudre : en contactant les bonnes personnes, en utilisant les bons outils, etc.

Pourriez-vous travailler pour plusieurs personnes ?

La question va se poser s’il s’agit par exemple d’un poste d’adjointe pour toute une équipe ou un département, ou pour un poste de secrétaire juridique collaborant avec plusieurs avocats. Bien sûr le recruteur veut savoir que oui, vous pourriez! Mais surtout il veut savoir comment.

La réponse : Vous pouvez lui expliquer que vous utilisez vos logiciels pour gérer vos tâches séparément, un système de classement pour ne pas mélanger les dossiers, des paniers de couleurs pour réceptionner les différentes demandes. Montrez que cela vous enthousiasme parce que vous aimez les défis, les challenges et le travail d’équipe.

Citez quelque chose que vous appréciez et quelque chose que vous détestiez avec votre ancien patron.

Bien entendu, le recruteur ne veut pas savoir que vous détestiez la couleur de ses cravates. Il veut voir si vous êtes quelqu’un de loyal, et si vous pourriez vous entendre avec le directeur ou la directrice avec qui vous allez collaborer. La question peut se poser à tous, mais plus spécifiquement aux adjointes, qui travaillent souvent en cheville avec le patron.

La réponse : Vous pouvez faire une pointe d’humour et parler de la couleur de ses cravates! Ou alors vous pouvez être plus honnête et mentionner des choses que vous aimeriez voir reproduites dans votre nouveau poste, comme « j’appréciais qu’il sache me déléguer beaucoup de choses », et que vous préféreriez éviter désormais : « je pense que faire le café ne devrait pas faire partie de mes attributions ».



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.