Entrevue : faut-il annoncer des vacances prévues?

, par Julien Vailles.

Il est impératif dès l’entrevue de briser la glace en disant que vous comptez partir en vacances, écrit le site Fast Company. Le site donne trois éléments à considérer pour déterminer la façon de le faire.

1. Choisir le bon moment

Le meilleur moment pour mentionner vos vacances est lorsque vous êtes convoqué à une deuxième entrevue. À ce stade, il devient évident que l’employeur s’intéresse de manière importante à votre candidature et la nouvelle passera donc mieux.

Un emploi pour vous?

Le mieux est généralement d’attendre que l’employeur commence à aborder les questions de dates – soient la date de début d’emploi, les dates de congé, etc. S’il ne le fait pas, il s’agira pour vous de mentionner la chose, à titre informatif.

Surtout, n’attendez pas d’être embauchée pour parler de cela! Votre employeur se – et vous – demandera pourquoi vous ne lui en avez pas parlé plus tôt.

2. Choisir la bonne manière

Le tout est de faire part de vos intentions en une ou deux phrases. Vous pourriez dire, par exemple, « puisque vous abordez la date de début d’emploi, je voudrais vous mentionner que j’ai un voyage prévu entre le 25 et le 29 juillet, et je serai donc de retour dès le lundi 1er août », ou encore « je profite du fait que vous mentionniez la date de début d’emploi pour vous dire que ma sœur se marie à l’étranger à la fin juillet. Je serai donc là-bas pour la dernière semaine de juillet. Je trouvais important de vous en aviser ».

Il n’est généralement pas nécessaire de mentionner la raison de vos vacances ou l’endroit où vous compter partir. Cependant, plus vous prenez de longues vacances et plus les employeurs s’attendront à avoir des détails. En somme, un congé d’une semaine ou moins ne devrait pas requérir d’explication.

3. Aller de l’avant

N’attendez pas que l’employeur vous pose la question, abordez le sujet. Les employeurs sont généralement compréhensifs et des vacances d’une durée raisonnable ne devraient pas nuire à vos possibilités d’embauche. Cette situation est courante!

Dans certains cas, les journées de vacances sont acquises progressivement pendant l’année. Les employeurs permettent alors parfois d’« emprunter » du temps de vacances futures. Il peut être opportun de demander si c’est une option.

Dans d’autres cas, les employeurs décident plutôt de repousser la date de début d’emploi au retour des vacances. Cette option peut donc elle aussi être envisageable.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.