Entrevue : les signes que c’est (presque) gagné

, par Marie Paris.

Ah, ce long moment qui suit une entrevue professionnelle avec un recruteur… Vous pensiez que la tension et le stress étaient à leur comble pendant l’entretien, mais non, maintenant c’est pire : vous ne lâchez plus votre téléphone, et vous mettez frénétiquement à jour votre boîte courriels tout en vous rongeant les ongles.

TheUndercoverRecruiter veut vous aider à vous calmer, en analysant l’entretien pour repérer les bons (ou mauvais) signes qui pourraient vous indiquer ce que le recruteur a pensé de vous, et si la job est dans la poche…

Deuxième round : Si le recruteur veut organiser un entretien téléphonique ou un second rendez-vous alors que le premier n’est pas encore terminé, vous pouvez relaxer un peu : c’est bon signe. Cela peut signifier qu’il veut avoir plus de temps pour étudier vos compétences sur des aspects encore non abordés, et qu’il regrette que l’entretien soit déjà fini.

Un emploi pour vous?

Prolongation : Ça fait déjà une demi-heure que vous êtes dans le bureau de l’employeur, et la conversation continue tranquillement au-delà du temps annoncé… Bien joué ! Le recruteur n’a pas de temps à perdre, et si l’entrevue est prolongée, c’est pour une bonne raison : votre personnalité l’intéresse, et il veut vous connaître mieux, au-delà des traditionnelles questions.

Présentations : Une fois l’entretien terminé, le boss vous fait faire le tour des locaux de l’entreprise, et vous présente à l’équipe : très bon point. Il veut voir comment vous interagissez avec les autres employés et si le courant passe. Il ne se donnerait pas la peine de montrer à l’équipe chaque candidat, et doit garder ce petit traitement spécial pour ceux qui ont marqué des points…

Publicité : Parfois, le recruteur passe moins de temps à vous poser des questions qu’à définir la place à combler et ses missions associées, et à parler de l’entreprise en la mettant en avant : là, il cherche à vendre le poste. C’est une excellente chose : il veut attiser votre intérêt, car votre profil doit suffisamment lui plaire – et il veut que vous choisissiez son entreprise parmi les autres.

Secrets : Un autre bon signe : si l’employeur commence à vous confier des choses sur l’entreprise et ses plans futurs, comme des réductions de personnel ou des ouvertures de postes, des évolutions particulières et des projets en cours, c’est qu’il vous voit déjà comme apte à assurer la job. Surtout s’il parle du rôle que vous pourriez jouer dans ces projets…



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.