Entrevue : comment répondre aux questions étranges

, par Myriam Lapierre.

« Si vous étiez un fromage, lequel seriez-vous? » Quelle question! En quoi est-elle pertinente dans le cadre d’un entretien d’embauche? La réponse se trouve ici!

 

Question

Un emploi pour vous?

Bonjour,

Récemment, je suis allée en entrevue et, à la fin, l’employeur m’a demandé : « Si tu étais un animal, lequel serais-tu et pourquoi? ». J’ai été déstabilisée par cette question et me suis souvenue, après coup, que lors d’une entrevue, il y a dix ans, on m’avait demandé en quelle personne j’aimerais me réincarner. J’en gardais aussi un bien mauvais souvenir.  J’ai beaucoup de difficulté à saisir la pertinence de ce genre de question. Est-ce que ces employeurs prennent plaisir à nous mettre mal à l’aise?

Dominique

 

Réponse

Bonjour Dominique,

Vous n’êtes pas la première à être dérangée par ce genre de question. À moins d’être dotée d’une imagination débordante et d’avoir un niveau de stress assez bas en entrevue, il est normal d’être prise de court. Toutefois, je vous rassure, il n’y a pas vraiment de bonne et de mauvaise réponse. C’est surtout la réaction qui compte! En effet, je pense que toutes s’entendront sur le fait qu’un employeur ne souhaite pas réellement savoir quel genre d’animal, de fromage ou d’objet vous aimeriez être!

 

Capacité d’adaptation

Premièrement, cette question peut en dire beaucoup sur votre capacité à gérer les imprévus et le stress. Si vous vous mettez à bégayer et semblez réellement dérangée par cette question, votre interlocuteur assumera malheureusement qu’il aurait droit au même genre de réaction en situation d’imprévu au travail. Si vous semblez choquée, voir vexée, c’est un signe d’une susceptibilité un peu trop prononcée. À l’inverse, peu importe que votre réponse soit peu originale, si vous semblez accueillir la question de manière très décontractée, c’est un indicateur de votre sang froid et d’une belle ouverture d’esprit.

 

Ouverture d’esprit

Quant à la réponse, comme il peut être assez difficile de préparer une réponse à ce genre de questions, je vous mentirais si je ne vous disais pas que 90 % des répondants n’offriront pas de prestations impressionnantes. Si vous arrivez à être originale, tant mieux, mais la clé sera simplement de rester calme, de reconnaître que cette question vous prend de court si c’est le cas (un signe d’un orgueil pas trop gros!) et d’essayer de fournir une réponse qui pourra en dire davantage sur votre personnalité.  

J’ai déjà posé ce genre de question à une candidate que je trouvais particulièrement solide. J’avais envie de tester ce que ça donnerait. Voici à quoi notre échange a ressemblé.

 

  • Dites-moi, question un peu hors-contexte : si vous aviez à passer une soirée avec n’importe qui au monde, mort ou vivant, réel ou fictif, qui choisiriez-vous?

 

 

  • Wow! (rires) Question difficile, j’aime ça! Bonne tactique pour tester ma spontanéité mais, voyez-vous, je ne suis pas une personne spontanée du tout! Je pense que si c’était une vraie possibilité, je vous demanderais du temps pour y réfléchir afin d’être certaine de prendre la bonne décision. Toutefois, vite comme ça, je dirais ma mère, parce qu’elle est décédée il y a 3 ans, et qu’elle me manque, tout simplement.

 

J’ai beaucoup aimé la réponse de cette candidate, car :

1. elle a accueilli la question positivement,  

2. elle en a profité pour soulever un de ses traits de personnalité et a utilisé sa difficulté à trouver une réponse pour souligner le fait qu’elle est de nature réfléchie,

3. elle est restée authentique et n’a pas essayé de m’impressionner.  

 

Et vous, chères lectrices, quelle sorte de fromage seriez-vous?

 

Un mercredi sur deux, Myriam Lapierre, conseillère au recrutement chez ZSA, répondra à une question qui lui sera adressée par une secrétaire… et ça pourrait être vous! De par son métier de conseillère, orienté vers les postes de soutien administratif, Myriam est à même de vous faire découvrir les coulisses du monde du recrutement. Vous avez une question en lien avec la recherche d’emploi, le processus d’embauche, le marché actuel ou les attentes des employeurs? Myriam y répondra par l’entremise de cette chronique : Les coulisses de l’emploi – Question à une recruteuse.

Posez votre question

La Question à la recruteuse sera choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes du moment qu’elles concernent votre carrière.

Pour participer, rien de plus simple, inscrivez votre question dans le formulaire de commentaires ci-dessous. Et voilà, le tour est joué!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.