Et si tourner le dos aux candidates surqualifiées était une erreur?

, par Therese Garceau.

Vous fuyez comme la peste des candidates surqualifiées et vous rejetez systématiquement leur candidature? Voyez pourquoi ce n’est pas une stratégie gagnante.

La rhétorique sur les candidats surqualifiés à la vie dure. Bon nombre de recruteurs vous le diront, embaucher une candidate qui a une solide expérience et un CV bien garni, signifie s’aventurer sur un chemin glissant.

La croyance populaire dans les officines du recrutement veut que les candidats expérimentés soient moins investis que les recrues, qu’ils ne resteront pas longtemps et que, par surcroît, ils ont des exigences salariales beaucoup trop élevées.

Un emploi pour vous?

Mais, dans les faits, savez-vous qu’en éliminant de facto les candidates surqualifiées, vous vous privez d’un bassin d’employées potentielles qui pourrait être très profitable pour vos affaires. Dans une récente publication sur Workopolis, la blogueuse Nicola Wray a fait le tour de la question avec l’expert en recrutement Lee Weisser. Voici quelques très bonnes raisons de changer votre fusil d’épaule et de  considérer enfin l’embauche de candidates surqualifiées :

Le CV ne dit pas tout! Vous rayez de votre liste les candidates qui ont un trop long CV? Erreur. Vous ne saurez jamais ce qui les motive à poser leur candidature chez vous, si vous ne les rencontrez pas d’abord! Et vous risquez fort de passer à côté d’une candidate hautement motivée qui, au final, pourrait très bien s’avérer le fit parfait, la perle que vous attendiez.

Sortir de la boîte. Misez sur une stratégie ouverte de recrutement. Plus vous élargissez votre éventail de candidates venant de différents horizons et plus vous augmentez vos chances de trouver la candidate idéale. Une adjointe exécutive avec une solide expérience auprès de la très haute direction peut vous sembler surqualifiée pour un poste d’adjointe administrative pour votre service des ventes. Mais il est fort possible que, par choix, elle veuille désormais occuper un poste avec moins de responsabilités dans un environnement qui correspond davantage à ses valeurs.

Tirez profit de l’expertise. Une candidate surqualifiée peut vraiment avoir une influence positive sur le reste de votre équipe. Parce qu’elle maîtrise déjà toutes les tâches qui lui sont assignées, elle peut mettre en place des façons plus efficaces et rentables de faire le travail. N’oubliez pas que les candidates surqualifiées ont l’expérience voulue pour jouer aussi d’autres rôles au sein de l’entreprise, tout en ayant également la capacité de se projeter dans leur rôle.

Plus de stabilité. L’une des plus grandes craintes des recruteurs face aux candidates surqualifiées est la rétention. Or, les études montrent que l’employeur qui donne plus d’autonomie et de responsabilités à l’employée surqualifiée s’assure de sa fidélisation et de sa rétention au sein de l’entreprise.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Société québécoise des infrastructures
  • Cardio Plein Air
  • Le Groupe Forget
  • Gestolex S.E.C.
  • Novea Recrutement inc.
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • PFD Avocats
  • ZSA
  • La Presse
  • Fasken
  • Collège Inter-Dec
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.