Faire des remarques constructives à votre boss en trois étapes faciles

, par Therese Garceau.

Votre patron est un control freak. Il règne tel un général dans les réunions et impose sa vision sans vous donner droit au chapitre? Des stratégies existent pour vous aider à faire passer vos idées sans y laisser votre peau…

C’est bien connu, les échanges et la rétroaction entre patrons et employés contribuent non seulement à renforcer l’esprit d’équipe, ils favorisent aussi un meilleur rendement.

Toutefois, les choses peuvent rapidement virer au cauchemar lorsqu’un patron sur la défensive refuse systématiquement les suggestions ou commentaires que lui font ses employés.

Un emploi pour vous?

Comment alors réussir à faire des remarques constructives à un patron qui ne veut rien entendre et qui écorche vif tous ceux qui osent s’y aventurer? Dans un récent billet sur entrepreneur.com, Mike Gellman, suggère de commencer par planifier une réunion en face-à-face avec votre patron, puis de passer à l’action de manière stratégique.

Le coach organisationnel, dévoile toutes ses stratégies pour y parvenir. Voici donc, son petit guide survie, en trois étapes, contre les patrons allergiques à la rétroaction :

Avant la rencontre

  • Faites une introspection. Il est essentiel de comprendre votre rôle et comment vous avez pu contribuer au problème. Avez-vous mal interprété les choses ou déformé les faits? Analysez votre propre comportement.
  • Identifiez le but de la conversation. Qu’avez-vous comme objectif? Souhaitez-vous que votre patron reconnaisse une erreur à votre endroit? Ou voulez-vous simplement le sensibiliser sur l’effet négatif qu’il a sur les employés?
  • Soyez stratégique. Il s’agit d’un sujet délicat. Déterminez l’endroit et le moment idéal pour la rencontre.

Pendant le face-à-face

  • Rassurez-le. Votre patron peut croire que vous défiez son autorité, que vous doutez de ses compétences ou de sa capacité à diriger une équipe. Chassez ses doutes. Dites-lui plutôt ce que vous ressentez. Exemple : Quand tu me dis en réunion que tu ne veux pas savoir ce que je pense, ça me perturbe et ça nuit à mon rendement. Faites-lui part de votre désir de construire une relation de travail positive
  • Restez factuelle. Évitez de porter des accusations. Restez neutre et expliquez comment son comportement impacte sur votre travail.
  • Résumez ce qui a été dit. L’émotivité de la rencontre peut nuire à la pensée objective. Restez concentrée sur votre objectif et rappelez-lui ce qui a été résolu pendant la rencontre et ce qu’il reste à résoudre ainsi que tous les engagements qui ont été pris. 

Après la rencontre

  • Faites preuve de courtoisie. Quel qu’en soit le résultat, remercier votre patron pour la rencontre.
  • Faites un suivi. Convenez avec votre patron d’un moment pour refaire le point.
  • Renégociez, au besoin. Lors du suivi, renégociez les choses qui n’ont pas fonctionné.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.