La langue française et ses impropriétés

, par Louise Proulx.

Les secrétaires devraient être les grandes défenderesses de la langue française. Ce n’est pas parce que tout le monde utilise un mot ou une expression qu’ils sont justes. Soyez les portes étendards de notre belle langue et gagnez en élégance et en crédibilité. Voyez ici quelques corrections à apporter à votre langage tirées du site Assistante plus :

Deux alternatives. Le mot alternative, qui contient le mot « alter » signifiant « autre », désigne un ensemble de deux solutions. Si on dit : « une alternative s’offre à vous », on dit « vous avez deux choix. Si on dit : « deux alternatives s’offrent à vous », cela signifie que vous avez quatre choix.

En résumé, on n’emploiera pas « alternative » pour désigner chacune des possibilités offertes à quelqu’un, le terme n’étant pas synonyme de « choix », « solution », « possibilité », etc

Un emploi pour vous?

Contacter quelqu’un. Ce terme est un calque de l’anglais « to contact ». Vous devriez plutôt dire ou écrire en bon français « prendre contact », « joindre », « appeler », « téléphoner »…

Baser sur… Nous l’entendons tous les jours. Pourtant, il s’agit encore ici d’un anglicisme. La seule façon de l’utiliser correctement en français, c’est en parlant des militaires qui s’installent « sur des bases ». Autrement, vaut mieux dire « fonder sur » ou « établir sur ».

Par rapport à… Une secrétaire qui dirait à son patron « j’aimerais vous parler par rapport à mon augmentation » perdrait un peu de sa crédibilité parce qu’elle n’introduit aucune comparaison. Si elle disait « mon salaire est trop bas par rapport à celui de mes collègues », là, elle parlerait correctement. Dans le premier cas de figure, elle aurait dû dire « à propos ou au sujet de mon augmentation ».

Coordonnées. Voilà qui est une façon bien familière de demander à quelqu’un les informations précises nous permettant de le localiser. Les « coordonnées » doivent indiquer la latitude, la longitude et l’altitude d’un point géographique. Donc, à la place de demander à quelqu’un ses coordonnées, demandez-lui plutôt son adresse postale ou électronique et son numéro de téléphone, si nécessaire.

Solutionner. Voici un mot inventé de toute pièce qui ne se trouve pas dans le dictionnaire. Pourtant, le verbe résoudre, qui veut dire la même chose, attend patiemment d’être utilisé même s’il est plus difficile à conjuguer. Évidemment, il est plus facile d’écrire nous solutionnons que nous résolvons, mais pourquoi tant de paresse ?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.