La nouvelle réalité des adjointes administratives

, par Secretaire-inc.

La vision du poste d’adjointe administrative a changé, c’est ce que révèle un sondage mené auprès de personnel administratif et de gestionnaires par Ipsos Reid pour le compte de la firme Randstad Canada.

Neuf répondants sur dix, parmi le personnel administratif, confirment un net changement de perception par rapport au métier d’adjointe administrative. De ce chiffre, près de la moitié affirment même que leurs responsabilités comprennent de nouvelles tâches.

Personnel administratif et patrons sont ainsi d’accord sur plusieurs points. Par exemple, pas moins de 88 % du personnel considèrent qu’ils sont tout simplement essentiels à la réussite de l’entreprise, et la tendance est confirmée par 85 % des patrons.

Un emploi pour vous?

Le changement de tâches

L’étude montre que 62 % du personnel de bureau est aujourd’hui appelé à apporter du soutien à plusieurs départements, notamment au service à la clientèle.

46 % confirment aussi être responsables de tâches de nature financière telles que les achats, la facturation et la comptabilité. 33 % du personnel affirme aussi toucher aux technologies de l’information (TI) dans le cadre de leur travail.

Pour le président de Randstad Canada, Tom Turpin, c’est d’ailleurs la technologie qui a permis de rendre le personnel plus autonome et de le libérer de certaines contraintes.

Le travail a changé, pas le salaire

Si les employés de soutien administratif et leurs gestionnaires s’entendent sur le fait que les responsabilités de ces professionnels ont augmenté, ils divergent largement quand il est question de rémunération.

La majorité des patrons, 72%, estiment que leurs employés administratifs sont mieux payés qu’autrefois et que leur rémunération est adéquate compte tenu de leurs tâches.

À l’inverse, côté employés, 53 % des adjointes pensent que leur rémunération n’est pas suffisante vu la quantité et le type de tâches qu’on attend d’elles.

Pour Tom Turpin, «il est clair que les patrons d’entreprises doivent revoir leurs politiques pour attirer et conserver des employés de valeur à ces postes de plus en plus déterminants».

Employés et patrons mentionnent enfin que la fourchette de rémunération du personnel de soutien administratif s’étend de 30 000 à 50 000 $ par an.

L’avis des concernés

L’Association du personnel de soutien administratif du Québec applaudit les résultats du sondage et confirme ce qu’elle a toujours soutenu : la profession a beaucoup évolué.

«Avec ce sondage, c’est un jalon de plus qui s’ajoute pour qu’à l’avenir, les programmes d’études puissent s’ajuster aussi à cette nouvelle réalité», ajoute Anick Blouin, la présidente de l’association.

D’ailleurs, l’Association du personnel de soutien administratif du Québec a été invitée par la Direction de la formation professionnelle du Ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports à prendre une part active à des travaux de consultation.

Une rencontre générale du personnel de secrétariat sera organisée au mois de janvier 2014 pour approfondir la réflexion.

Les résultats de cette analyse fourniront les données indispensables pour actualiser le programme d’études, pour qu’il soit conforme aux besoins des employées et aux exigences du marché du travail.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.