La secrétaire qui voulait s’offrir de la lingerie

, par Theodora Navarro.

Elle dit avoir eu envie «de se faire plaisir». Ainsi Laurence, secrétaire, a-t-elle choisi de détourner les bons d’achats de Noël offerts par les entreprises à la mairie pour laquelle elle travaillait, pour se faire de multiples petits cadeaux.

Vêtements, essence, pétrole de chauffage, lingerie donc, mais aussi ordinateur portable, «accompagné de sa housse» selon ce qu’a pris soin de préciser l’avocat de la défense, la secrétaire française s’est gâtée pour les Fêtes.

On lui reproche ainsi d’avoir reproduit la signature des deux maires pour lesquels elle travaillait, puis d’avoir tamponner les demandes de bons cadeaux du sceau de la République française, histoire d’y apporter de la légitimité.

Un emploi pour vous?

Mais l’ivresse des grandeurs a eu raison de ses achats. Les 150 dollars (100 euros) de ses premiers cadeaux se sont finalement transformés en achats de plus de 1000 dollars. Un montant qui a vite fait grincer des dents les maires qui l’employaient.

A noter que ses employeurs ont évoqué la «confiance trahie». Difficile d’employer une secrétaire à qui l’on ne peut pas accorder sa confiance n’est-ce pas?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.