Le b.a-ba d’une sabbatique réussie

, par Secretaire-inc.

Vous rêvez depuis longtemps de pouvoir prendre du recul de votre travail, de faire le plein d’énergie ou de mener à bien un projet personnel qui vous tient à cœur ? Prendre une sabbatique pourrait être la meilleure décision de toute votre carrière à condition, bien sûr, de vous y préparez adéquatement. Pour réussir, il vous faut d’abord monter un plan en béton pour négocier habilement cette pause avec votre patron.

Préparez vos arguments. Avant de penser à vous précipiter dans le bureau de votre patron, mettez d’abord sur papier les réponses aux questions et les arguments que vous aurez à servir à votre patron lors de votre rencontre. N’oubliez pas que vous devez non seulement le convaincre, mais aussi le rassurer sur la faisabilité de votre projet.

Montez votre plan. Identifiez d’abord les raisons pour lesquelles vous souhaitez prendre une sabbatique. Qu’il s’agisse de faire un voyage de 3 mois en Chine, prendre du temps avec votre famille, vous devez être claire et précise sur le but de cette pause. Présentez ensuite les arguments pour démontrer comment votre sabbatique peut aussi servir l’entreprise. Comment en vous permettant de recharger à fond vos batteries, vous en reviendrez plus performante et pleine d’idées nouvelles pour maximiser votre productivité.

Un emploi pour vous?

Proposez des solutions de rechange. Prévoyez comment votre tâche de travail et vos responsabilités peuvent être déléguées pendant votre absence. Faites la liste des choses qui sont aisément transférables à d’autres collègues. Assurez-vous cependant de fournir une marche à suivre claire pour permettre à tout le monde de retrouver vos dossiers en cas de besoins.

Faites votre autopromotion. N’hésitez pas à rappeler à votre patron vos forces et vos compétences et combien votre contribution au travail est un atout important pour l’entreprise. Énumérez quelques-uns de vos bons coups et rappelez-lui les projets que vous avez menés à bien pour lui et l’entreprise.

Choisissez votre moment. Encore une fois, soyez stratégique et évitez de bousculer votre employeur. Si vous souhaitez prendre un congé sabbatique de deux mois à l’automne par exemple, assurez-vous d’aviser votre patron le plus rapidement possible. Mais vous devez aussi évaluer la possibilité réelle de votre demande. Si votre département est en pleine restructuration, il sera préférable pour vous d’attendre que les choses se placent avant de passer à l’action.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.