Le salaire compte-t-il à ce point?

, par Catherine Lemire.

Le salaire est un élément majeur quand vient le temps d’accepter ou de refuser une offre d’emploi. Mais il n’est pas le seul. Voyez ici ce qui peut se négocier et le meilleur moment pour le faire.

Pour vous, votre qualité de vie ne passe pas seulement par le salaire. Vous désirez une flexibilité dans l’horaire pour aller chercher les enfants à l’école, vous aimez bien prendre la semaine de relâche pour partir dans le Sud ou pour skier en famille. Tous ces éléments et bien d’autres sont à considérer lorsque l’on étudie une offre d’emploi dans son ensemble. L’œil du recruteur explique ce dont on doit tenir compte.

La première chose à savoir est que l’on ne négocie jamais lors du premier entretien téléphonique. En fait, la négociation débute lorsque l’employeur dépose une offre sur la table. Cela dit, afin de connaître le cadre de la négociation et l’ouverture de l’entreprise, vous pouvez demander ce qui vient d’emblée avec le poste. Par exemple, le régime d’assurance, la flexibilité de l’horaire, la cotisation au REER, la possibilité de télétravail, etc.

Un emploi pour vous?

Pourquoi attendre l’offre ? Parce que le choix de l’employeur s’est arrêté sur vous. Négocier avant vous dévalue par rapport aux autres candidats.

Lorsque ces points sont clarifiés, voici ce que vous pouvez négocier :

  • Les heures travaillées. Avez-vous déjà pensé que de réduire votre semaine de 40 heures à 35 heures augmenterait votre qualité de vie? De plus, L’œil du recruteur affirme que ces 5 petites heures de moins augmentent le taux horaire de 12,5 %. Avantageux, non ?
  • Les semaines de vacances. Pour vous, la semaine de relâche avec les enfants est importante. Or, chez cet employeur, les vacances sont toutes prises durant l’été à cause de la baisse de production. Vous pouvez certainement en discuter.
  • La flexibilité de l’horaire et le télétravail. À la base de la conciliation travail-famille, ces éléments sont cruciaux dans la qualité de vie.
  • Le remboursement du stationnement ou de la carte OPUS.
  • Le remboursement total ou partiel d’études supérieures et de formation professionnelle.

Identifiez vos besoins

Avant la négociation, identifiez vos besoins et attribuez-leur une valeur.

  • Combien pensez-vous que chacun des éléments vaut en termes d’argent?
  • Quelle est l’importance que vous y accordez?

Ces valeurs vous permettront de déterminer l’ordre des priorités. Faites cependant attention que ces montants ne soient pas ajoutés à vos revenus, car ils seraient imposés en fin d’année.

Bonne négociation !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.