Les sept péchés capitaux de la secrétaire

, par Secretaire-inc.

C’est vrai, nul n’est parfait, on commet tous des erreurs. Alors que certaines sont sans conséquence, d’autres peuvent nous porter préjudice. Même si notre intention est bonne, on finit quelquefois par casser bien des tuiles. Pour notre bien, et quelques fois aussi pour le bien des collègues, il est préférable de ne pas :

1- Critiquer son patron

Vous le savez sans doute, les murs ont des oreilles, tact et finesse sont donc de rigueur. Critiquer son patron demeure plus que jamais un risque. Ainsi, si son comportement ne nuit pas directement à votre travail, mieux vaut ne pas en parler. Sachez-le aussi, pour vous porter préjudice, il y aura toujours un employé zélé qui va courir voir le boss en question pour lui dire les quatre vérités en face.

Un emploi pour vous?

2- Faire le travail des autres

Aider les autres c’est bien. C’est vrai, qui n’a pas un jour voulu se surpasser au travail. Mais encore faut-il vérifier que cela n’affecte pas notre travail personnel, car à trop s’éparpiller, on a tendance à perdre en efficacité. De plus, les autres peuvent finir par considérer cette aide comme acquise. Il est donc bien important de faire comprendre que ça ne doit guère devenir une habitude.

3- Annoncer que vous voulez changer d’emploi

Fatigués et désabusés, bien des employés finissent par craquer et révèlent à leurs collègues ou sur les réseaux sociaux leur volonté de changer de travail. Pour le reste de vos collègues, l’image que vous projetez est celle d’une personne démotivée. Alors, pour garder une saine atmosphère, réservez vos recherches d’emploi pour vos amis en dehors de l’entreprise.

4- Arriver souvent en retard

Embouteillage, le métro est encore en panne ? Votre boss commence à se poser des questions sur vos retards. Il est clair que personne ne se prépare en 15 minutes, alors mieux vaut évaluer correctement le temps dont vous avez besoin le matin. Une astuce, avancez toujours la sonnerie de votre réveil d’un quart d’heure, on ne sait jamais.

5- Ébruiter des rumeurs

«Il paraît que…on m’a même raconté que », voilà des phrases à bannir définitivement de vos discussions quotidiennes au bureau. Bien malin celui qui commencera à ébruiter des rumeurs qui peuvent se retourner contre lui. Votre nom finira toujours par ressortir si un de vos chefs commence à glaner des informations sur la source de la rumeur en question.

6- Donner l’impression de ne pas aimer son travail

S’épanouir dans sa profession est un objectif pour beaucoup d’entre nous. Pour y arriver, il faut accepter le travail que l’on fait. Alors si vous avez l’impression d’être au bout de vos forces, mieux vaut en parler avant que les choses ne dégénèrent. Si les collègues remarquent votre frustration professionnelle, ils vont vite conclure que vous n’êtes plus de bonne compagnie.

7- Bouder le succès des autres

La reconnaissance de nos pairs est un besoin essentiel. Se priver de féliciter ses collègues pour leurs bons coups crée des distances et peut leur laisser croire qu’on les sous-estime. Pire, certains iront même jusqu’à dire que nous nourrissons de la jalousie envers eux. Alors pour favoriser la bonne ambiance, joignez-vous au reste de l’équipe, la satisfaction n’en sera que plus grande.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.