Les têteuses ont-elles une plus belle carrière?

, par Therese Garceau.

Faut-il être une têteuse de boss pour faire avancer sa carrière? La question mérite qu’on s’y arrête quelques instants. À tort ou à raison, une certaine croyance populaire avalise la thèse qu’une personne qui réussit à gravir les échelons est certainement plus manipulatrice et opportuniste que les autres.

Dans le merveilleux et compétitif monde du travail, on a tous un jour entendu des commentaires du genre : « On sait bien, elle est tellement têteuse, c’est pour ça qu’elle a eu la promotion » ou encore « Je n’obtiens jamais le poste que je veux parce que je ne suis pas assez têteuse. » À croire que le « têtage » de boss, serait la clé de l’avancement professionnel. Que le « lichage » de bottines ouvrirait les portes à toutes les promotions. Réflexion à courte vue s’il en est une. Mais qu’en est-il vraiment?

Dans un récent post sur lesaffaires.com, le chroniqueur en management du journal Les affaires et ex-rédacteur en chef du magazine Premium, Olivier Schmouker, s’est penché sur les résultats d’une étude réalisée par l’Université du Michigan sur le phénomène de la flatterie en milieu professionnel. L’enquête révèle que même s’ils en ont l’habitude, les hauts dirigeants sont sensibles à la flatterie et qu’au même titre que leurs patrons, les employés sont eux aussi influencés par les compliments bien sentis.

Un emploi pour vous?

Voici donc, inspirés de ce billet, quelques conseils pour donner un coup de pouce à votre carrière :

Traiter les autres comme on veut être traité. Patrons, collègues de travail, partenaires d’affaires… Tout le monde aime être considéré, respecté et valorisé dans ce qu’il fait, et ce, peu importe la position hiérarchique ou le rôle qu’il tient. En démontrant votre respect et surtout votre intérêt envers les autres, vous faites aussi preuve de votre capacité d’adaptation et de votre habileté à rallier. Deux qualités essentielles pour quiconque souhaite gravir les échelons au sein d’une entreprise.

Savoir faire la différence. Certaines personnes croient, à tort, qu’il est « têteux » de s’intéresser aux autres et à ce qu’ils font. Or, échanger avec les collègues, tenter de les comprendre ou compatir avec le boss quand il fait part de ses problèmes, c’est d’abord faire preuve de sensibilité et d’ouverture d’esprit. Évitez de confondre sollicitude et flatterie.

Restez à l’écoute. Les personnes qui ont du succès dans leur carrière sont celles qui savent rester à l’écoute de leur environnement et qui peuvent avoir une influence positive sur tout le monde au bureau. Sachez rassembler plutôt que diviser. Souciez-vous des personnes qui travaillent avec vous et, naturellement, elles vous le rendront bien. Sachez influencer et faites preuve d’un leadership rassembleur, surtout élevez-vous au-dessus de la mêlée.

Vous gagnerez ainsi la confiance de votre entourage et pourrez marquer des points auprès de vos collègues et surtout de votre patron. Rappelez-vous. Il sera toujours plus enclin à donner des responsabilités à une employée qui non seulement est au même diapason que lui, mais qui est aussi appréciée de tous.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.