Lettre d’une secrétaire à ses anciens patrons

, par Assia El-Mansali.

À contre-courant du mouvement #MeToo, une adjointe écrit une lettre pour faire l’éloge de ses anciens patrons. Tous des hommes…

Cher employeur,

Il y a quelques années, tu m’as engagée en tant qu’adjointe juridique en litige civil. Je sortais à peine de l’école et ignorais tout de ce domaine, mis à part mon intérêt pour la profession.

Un emploi pour vous?

Petite, je suivais religieusement une émission nommée Tribunal. Tu devines, je n’étais pas au Québec. Je ne sais pas si tu connais cette émission. Bref, tranquillement, j’ai commencé à acquérir de l’expérience. Tu as fait preuve de patience, de tact et parfois de précipitation. Je comprends, la pression que tu subis est grande. Des clients agacés ou pressés. Tu voulais que tout soit parfait, que tout aille vite.

Je pense à toi, feu Me Claude Pelletier, pour lequel j’effectuais un remplacement chez Hart St-Pierre. Tu étais un habitué de ton adjointe et craignais la performance de personnes inconnues. Nous avons eu, toi et moi, un premier contact difficile. Toutefois, grâce à une volonté commune, nous avons appris à nous faire confiance. L’homme extraordinaire que tu es a su regarder au delà de mon apparence physique — j’étais alors la première femme à porter le voile dans le milieu juridique. Tu as su faire preuve d’humour et d’ouverture, des qualités inestimables. Tu m’as ouvert les portes de l’apprentissage et du développement. Avec toi, ma curiosité grandissait semaine après semaine.

Du litige civil au droit du travail, je constatais à quel point j’étais utile pour toi. Je pense aussi à toi, Me Michel Savonitto, tu es un homme exceptionnel aux qualités rares. Nous avons partagé une expérience inoubliable chez Marchand Melançon Forget. Me Savonitto, tu fais partie de ceux que l’on n’oublie pas !

Me Pelletier m’a dit un jour : « Moi je ne fonctionne pas sans toi, toi si! » Des avocats qui nous marquent par leur espièglerie et leur esprit critique.

Tu m’as donné la chance de vouloir toujours aller plus loin. Aujourd’hui, grâce à toi, j’ai complété un baccalauréat en gestion des ressources humaines. Tu m’as donné le savoir, l’interprétation des lois, le sens aigu de l’analyse, que de qualités qui représentent une force incommensurable pour le domaine de la gestion.

Tu as cru en moi si bien que tu m’as fait croire en moi.

Je profite de ces quelques lignes pour dire MERCI à ces avocats qui font bien plus qu’exercer une profession, ils changent des vies.

Bio

Originaire de l’Algérie, Assia El-Mansali est arrivée au Québec il y a 20 ans. Elle a participé à la formation offerte pour immigrants qui visait à donner de l’expérience dans un ministère. Après avoir travaillé pendant un an à Industrie Canada comme agent de bureau, elle a entrepris son DEP en secrétariat puis son ASP en juridique.

Elle a travaillé durant 13 ans dans différents cabinets d’avocats : Heenan Blaikie, Hart Saint-Pierre et Marchand Melançon Forget.

En 2017, elle a complété son baccalauréat en gestion  des ressources humaines.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.