L’hypocrisie au travail rendrait-elle sale?

, par Catherine Lemire.

Vous arrive-t-il parfois d’être prise dans une situation dans laquelle vous n’êtes pas à l’aise? Vous vous forcez à rire de blagues déplacées, vous simulez de l’intérêt pour une réunion ou pour ce qu’un collègue raconte sur va vie personnelle. Toutes ces réactions sont des manifestations hypocrites de votre ressenti qui peuvent avoir des conséquences importantes sur votre équilibre psychologique.

Répercussions sur la santé mentale

Une étude publiée dans la revue Psychologie Science au printemps dernier a démontré qu’après des épisodes d’actions hypocrites au bureau, une personne se sent « sale ». C’est pas rien. C’est un sentiment d’impureté morale. Selon une professeure de gestion et des organisations de la Kellogg School, « nous ne devons pas oublier la détresse psychologique qui vient avec le comportement hypocrite; tout comme un acte immoral viole les normes morales de la société et produit des sentiments négatifs, un acte hypocrite trahit le sentiment d’être fidèle à soi-même et peut entraîner les mêmes dégâts psychologiques ».

Un emploi pour vous?

Se sentir sale

Les chercheurs ont pu constater que de rappeler sa malhonnêteté à quelqu’un pousse celui-ci vers une envie d’auto-nettoyage, un désir de se laver. Au quotidien, cette hypocrisie joue sur le système de valeur des salariés provoquant un effet dévastateur sur son sentiment d’appartenance à l’entreprise et son engagement au travail. En effet, ceux qui réussissent à quitter cet environnement malsain évoqueront souvent la frustration, l’épuisement professionnel, la désillusion ainsi que le décalage avec leurs valeurs personnelles. Conséquemment, s’éloigner de ses valeurs personnelles engendre de graves conséquences psychologiques et peut causer une détresse morale.

Créer un environnement de travail sain

L’étude recommande aux dirigeants de tenir compte de ces conséquences négatives sur l’employé et, par extension, sur le fonctionnement de l’entreprise. Donner des instructions claires, des retours positifs à chacun des employés, des horaires flexibles ainsi qu’accorder de l’importance à l’entraide favorise un environnement de travail dans lequel le salarié pourra s’épanouir. Cependant, le plus important pour le bien-être et l’engagement d’un salarié reste le respect de ses valeurs morales.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.