L’importance de répondre à une sollicitation d’un employeur ou un recruteur

, par Marie-Eve Altur.

Quand vous posez votre candidature sur un poste, vous aimez qu’on accuse au moins réception de vos documents, non? Les recruteurs et employeurs qui vous contactent ont droit à la même considération de votre part.

Il est important de se garder des portes ouvertes car on ne sait jamais où la vie va nous mener.

C’est arrivé à plusieurs reprises à des membres de mon équipe et à moi-même de tenter d’entrer en communication avec une personne qui nous a simplement ignorés. Dans ces cas-là, nous n’insistons pas, nous tentons un suivi, deux suivis… Puis, après un moment, on laisse tomber. Là où le bât blesse, c’est lorsque cette même personne nous écrit, quelques mois plus tard, en panique : « On vient tout juste de couper mon poste! J’ai besoin d’un emploi, aidez-moi s.v.p.! Vite! Vite! ». La personne s’attend à des résultats de notre part, et rapidement (« pour hier » comme on dit dans le jargon du recrutement).

Un emploi pour vous?

En tant que professionnels, nous n’allons jamais refuser d’aider quelqu’un (dans la mesure où nous pouvons l’aider, évidemment!). Cela dit, nous nous souvenons. Vous savez, cette impression un peu poche quand on vous appelle seulement pour vous demander quelque chose. Nous avons un peu l’impression d’être une machine, qui sert à vous sortir de l’urgence et à gérer vos attentes. On collabore, mais avec une petite réticence, comme un petit goût amer dans le fond de la bouche. Nous sommes humains, après tout!

Lorsque j’avais quelque chose à vous demander, vous n’étiez pas réceptif. Vous n’avez pas pris la peine de me lire, même par courtoisie. J’apprécie beaucoup qu’on me réponde, même lorsqu’on me dit « Merci de votre intérêt, mais je ne suis pas intéressé à ce moment-ci ». Je réponds alors qu’il n’y a aucun problème, je remercie la personne d’avoir pris le temps de m’écrire et je suggère alors qu’on garde le contact.

Garder le contact. C’est si simple, et si payant. Parce qu’étant en contact avec vous, et ayant toujours eu une réponse respectueuse de votre part (même si c’était un « non »), il me fera grandement plaisir de vous donner un coup de main. Vous avez été à l’écoute pour moi, j’ai maintenant envie d’être à l’écoute pour vous. De plus, je ne me sens pas comme une personne qui « travaille pour vous », mais plutôt comme une personne qui collabore à votre succès.

Répondre à une sollicitation d’un employeur ou un recruteur est une façon pour vous d’avoir des cartes dans votre jeu lorsque vous êtes finalement prêt à entamer un changement ou une progression de carrière. Investissez-vous un petit peu dans les relations humaines avec des gens qui peuvent un jour vous être utile et vous aurez un bon rendement sur cet investissement à long terme, c’est garanti !

Par : Marie-Eve Altur, Directrice-Associée de Novea Recrutement



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.