« Non merci, je n’ai pas de questions! » – « Euh… Pardon? »

, par Myriam Lapierre.

À la fin d’un entretien d’embauche, le recruteur vous demandera systématiquement si vous avez des questions. Voici LA bonne réponse à cette question.

Question

Bonjour,

Un emploi pour vous?

Dans la totalité des entrevues où je me suis rendue dans ma vie, on me demande toujours, à la fin, si j’ai des questions. J’aimerais connaître vos conseils quant à cet aspect. Il y a certainement des questions plus gagnantes que d’autres, ou encore faut-il ne pas tomber dans le piège de prendre trop de leur temps?

Monica

Réponse

La réponse à savoir s’il faut poser des questions à la fin de notre entrevue est toute simple : oui, absolument, toujours, certainement! Il est impossible que votre entrevue ait couvert absolument tout ce qu’il y a de pertinent à savoir pour vous. Poser une ou quelques questions démontre votre intérêt à avoir une image complète de l’opportunité et démontre votre perspicacité à soulever ce qui n’a pas encore été abordé. Dans le cadre de mes entrevues, quelqu’un qui ne me pose aucune question perd un point!

Par la suite, il est primordial de préparer vos questions. Le stress risque de vous faire perdre l’inspiration une fois sur place. Il est aussi important d’en préparer plusieurs, comme certaines d’entre elles risquent d’être abordées durant la rencontre.

Les bonnes questions

Plusieurs types de questions sont très appropriés à la fin de votre entretien :

  • Sur le poste en soi : peut-être que certaines tâches ont particulièrement suscité votre curiosité, alors vous aimeriez en savoir plus.
  • Sur l’équipe/ la structure : qui seraient vos collègues et comment vos rôles interagiraient-ils entre eux?
  • Sur les défis qui vous attendent : quel est le plus gros défi associé à ce poste versus qu’est-ce qui selon eux et selon votre profil, serait votre force au jour 1?
  • Sur la suite du processus : bien que moins intéressantes et « punchées », ces questions peuvent toutefois confirmer que vous avez hâte d’avoir des nouvelles.

Les questions à éviter

  • Les questions sur le salaire, avantages sociaux, vacances, horaires, télétravail et autres avantages : sauf lorsque le sujet est abordé par vos intervieweurs, on évite de discuter de la compensation. Si vous avez à faire à une situation exceptionnelle, où vous vous trouvez en entrevue finale sans avoir aucune idée de ce qui peut être offert et n’avez pas partagé vos propres attentes durant le processus, permettez-vous de proposer d’en discuter, en leur rappelant que vous n’en savez encore rien et que vous tenez simplement à vous assurer que le temps de personne n’est perdu. Rappelez-vous aussi que les questions portant sur ce sujet devraient toujours être posées aux ressources humaines et non pas aux autres personnes de la direction, qui ne connaissent peut-être pas les détails. Un vice-président a autre chose à faire que de vous parler du package d’assurances!
  • Les questions concernant les possibilités d’avancement : bien qu’un candidat ayant de belles ambitions soit intéressant, évitez d’avoir des idées de grandeur avant d’avoir mis le pied dans la porte. Posée telle quelle, cette question est vague et peut faire peur.

Sur ce, avez-vous des questions?

Une semaine sur deux, Myriam Lapierre et sa collègue Chanel Lauzon, toutes deux conseillères au recrutement chez ZSA, répondront à une question qui leur sera adressée par une secrétaire… et ça pourrait être vous! De par leur métier de conseillères, orienté vers les postes de soutien administratif, Myriam et Chanel sont à même de vous faire découvrir les coulisses du monde du recrutement. Vous avez une question en lien avec la recherche d’emploi, le processus d’embauche, le marché actuel ou les attentes des employeurs? Myriam ou Chanel y répondront par l’entremise de cette chronique.

Posez votre question

La Question à notre recruteuse sera choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes du moment qu’elles concernent votre carrière.

Pour participer, rien de plus simple, inscrivez votre question dans le formulaire de commentaires ci-dessous. Et voilà, le tour est joué!

 



Partagez cette nouvelle!

2 réponses à “« Non merci, je n’ai pas de questions! » – « Euh… Pardon? »”

  1. linda0982

    Pour un poste de secretaire à temps partiel permanent, quelles sont les meilleures questions à poser au responsable de l’embauche afin de ne pas se retrouver en perte d’emploi après une période dite d’approbation de 6 mois et afin de ne pas choquer l’interlocuteur mais de savoir réellement si ce n’est pas un modus operandi de ce dit employeur qui ce répète aux 6 mois.

    N.B. cet employeur que je tiendrai secret publie ces postes chez vous.

  2. fournier_sylvie

    bonjour je viens de lire l’article sur les questions à poser et je ne suis pas d’accord sur la question du salaire qu’on doit poser aux ressources humaines, Lors d’entrevue j’ai toujours abordé la question salaire parce que je ne voulais pas perdre mon temps si le salaire ne me convenait pas et j’ai souvent obtenu l’emploi et au salaire que je désirais.

    Par le passé il était mal vu de parler salaire mais de nos jours je crois que les employeurs savent que personne ne travaille pour rien alors il me semble tout à fait normal de demander le salaire car c’est le but , avoir un salaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.