Quel CV quand on a été longtemps en congé ?

, par Theodora Navarro.

Les congés parentaux longs, mais aussi les personnes retraitées qui, pour des raisons financières, reprennent finalement le chemin du travail, sont loin d’être des cas isolés sur le marché du travail. Le site Optimal Career estime ainsi que près de 15% des retraités retournent au travail après quelques années.

Mais comment justifier cette soudaine volonté de retourner travailler et montrer que nos compétences sont à jour lorsqu’on a été absent du jeu pendant un long moment ?

– Faites remonter l’historique de vos compétences sur le long terme. Plutôt que de mettre en avant vos expériences récentes, faites le choix de mentionner vos expériences sur un plus grand laps de temps, par exemple sur 15 ans, si vous êtes retraitée depuis quelques années. Ainsi vous aurez des compétences significatives à mentionner et le choix d’un historique long noiera le fait que vous n’avez pas travaillé ces dernières années.

Un emploi pour vous?

– Laissez de côté vos dates de diplômes. Souvent, les recruteurs se fient aux années où vous avez été diplômée pour estimer votre âge. Inutile de vous disqualifier en leur laissant penser que vous avez atteint l’âge de la retraite! Mentionnez vos diplômes, en omettant les dates. Et pour donner plus de poids à votre candidature, vous pouvez commencer par faire une formation courte à distance, sur les outils bureautique par exemple, pour remettre vos connaissances à jour.

L’important est de montrer que vous êtes impliquée et à la page. Que vous vous tenez au courant des actualités du secteur, que vous savez vous servir des logiciels habituels, etc. N’hésitez pas à vous créer une e-réputation à la hauteur :
– Commentez des sujets professionnels sur LinkedIn ou Twitter.
– Tenez un blogue sur votre profession.
– Investissez-vous auprès d’une association d’adjointes ou de secrétaires, etc.

Et en entrevue ?

Lorsque vous aurez à expliquer pourquoi vous cherchez de nouveau du travail, restez concentrée sur les raisons positives. Le recruteur se doute qu’il y a principalement un aspect financier derrière votre décision, mais il veut savoir s’il y a autre chose : l’envie de travailler, d’accomplir quelque chose, de l’entrain, etc. Montrez-lui que vous en voulez!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.