Réseaux sociaux : comment blanchir son passé

, par Catherine Lemire.

L’ami qui se pensait comique en vous identifiant sur une photo de vous, couchée sur le plancher de salle de bain un soir de party, n’a pas pensé que cette image pourrait se trouver sous les yeux d’un employeur potentiel qui, lui, en rit beaucoup moins.

Vos coups de gueule contre votre ancien employeur sur Twitter? Ça ne passe pas plus.

Les recruteurs scrutent désormais systématiquement les réseaux sociaux lorsque vient le temps de considérer un candidat. Avant de postuler, voici 5 trucs, proposés par Le Soir, pour blanchir les réseaux sociaux de votre passé.

Un emploi pour vous?

Googlez-vous

Si vous écrivez votre nom dans le fameux moteur de recherche, qu’est-ce qui en sortira? Que vous ayez remporté le prix du mérite ou de l’employée du mois, c’est parfait. Tout ce qui se trouve sur les réseaux sociaux et qui est associé à un contenu douteux pouvant nuire à votre candidature doit être supprimé.

Supprimez sans compter

Revisitez toutes vos publications, vos commentaires et vos photos sur tous les réseaux, sur les blogues et sur tous les sites publics où vous êtes susceptible d’avoir interagit. Supprimez tout ce qui contient des fautes et tout ce dont le sujet est de nature sexuelle, politique, religieuse, sexiste, raciste, etc. Évitez aussi les références à l’alcool, à la drogue et au tabac.

Maintenez vos profils à jour

C’est particulièrement vrai en ce qui concerne Linkedin. C’est LE réseau professionnel consulté par tous les recruteurs. Assurez-vous que votre profil est complété et qu’il est à jour. Participez à des groupes de réflexion sur certains sujets pertinents dans votre domaine.

Cultivez votre image

Ayez l’air intelligent. Publiez des réflexions songées qui ouvrent la discussion.

Modifiez vos paramètres

Ce n’est pas nécessaire que tous vos commentaires soient publics. Restreignez l’auditoire de vos publications à «?amis uniquement?». N’oubliez pas de jeter un œil à votre page Facebook en mode «?afficher en tant que?». Vous pourrez ainsi constater ce qu’une personne qui ne fait pas parti de vos amis peut voir. Vous pouvez aussi demander à autoriser le contenu sur lequel vous êtes identifiée avant la publication dans votre journal. Par prudence, n’autorisez personne à publier directement sur votre journal.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.