Secrétaire et mère de famille nombreuse

, par Theodora Navarro.

William, Kelly et Maxime. Ils sont trois, âgés respectivement de 5 ans et demi et 3 ans, à faire le bonheur de Julie Chrétien chaque jour. Mais ce n’est pas du tout repos pour la jeune secrétaire de 32 ans!

Le matin, son chum part à 7 heures. Alors préparer et habiller les jumeaux de 3 ans, c’est un peu la job de Julie. « Heureusement, maintenant le grand s’habille tout seul! », souligne-t-elle. Dès le matin, le rythme est soutenu car après avoir déposé les enfants à l’école et à la garderie, Julie file à son travail… en plein coeur de Montréal.

1h30, c’est le temps qu’elle met à faire le trajet depuis Repentigny, au nord de Montréal. « D’abord, je prends l’auto, et ensuite le bus express », explique Julie. A 9h30, elle commence sa journée d’adjointe administrative.

Un emploi pour vous?

Elle travaille pour un syndicat. Et, elle le souligne en martelant chaque mot, « (ses) patrons sont très compréhensifs ». Julie a ainsi obtenu de faire des journées réduites. Elle part à 15h30, la toute dernière limite pour aller chercher ses jumeaux avant la fermeture de la garderie. « J’arrive à 16h50 et quelque », sourit-elle.

Des finances limitées

« Dans l’idéal, il aurait fallu que je sois en congé parental jusqu’à l’entrée des jumeaux en maternelle », estime Julie. Mais un an après la naissance, elle a du reprendre le chemin du travail, finances obligent. « Si le gouvernement avait pu me donner l’équivalent d’un salaire de secrétaire, je n’aurais pas repris si tôt ! »

Son mari fait des livraisons locales sur Montréal. Parti à 7 heures le matin, il rentre au moment du dîner. Alors Julie a demandé des horaires de travail moins importantes. Mais là aussi, le budget s’en ressent.

Un emploi flexible

Aux yeux de Julie, son métier est un atout. « Dans toutes mes jobs, j’ai toujours eu des employeurs conciliants sur les horaires. » Ils le sont également quand ses enfants sont malades, lui permettant d’écouler ses propres jours de maladie au besoin. Et quand ça dure, les grands-parents tout proches prennent le relais.

Absente toute la journée, Julie ne peut guère avancer les repas. Alors le souper, c’est du genre rapide et simple. « La magie de la mijoteuse », s’amuse-t-elle. Son secret pour tenir le rythme? Son cours de zumba du samedi. De quoi décompresser avant la folie du lundi!

A ses yeux, secrétaire est la job idéale pour une maman. «Quand je quitte, je laisse mon travail… au travail ! Et quand je suis avec ma famille, je n’y pense pas. »

Et pour vous la job de secrétaire rime-t-elle aussi parfaitement avec mère? Quelles sont vos astuces pour vous organiser au mieux?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.