Secrétaire : « Mon boss, c’est mon mari! »

, par Secretaire-inc.

« Une fois, j’ai pris mes affaires et je suis sortie du bureau, je ne voulais plus revenir. »

Celle qui prononce ces mots s’appelle Julie Lessard, elle est secrétaire et elle a décidé de partager sa vie avec celui qui est son patron au boulot. La situation est particulière, mais elle est consciente que, pour maintenir le couple en harmonie, des sacrifices sont nécessaires.

Âgée de 33 ans Julie Lessard est secrétaire administrative, elle aime son métier et son métier le lui rend bien, surtout que c’est la femme du patron. Les deux amoureux se sont connus voilà 8 ans, amoureux l’un de l’autre, ils se sont juré fidélité en 2008.

Un emploi pour vous?

Deux ans après avoir commencé à se fréquenter, la mère de son patron dit à son fils qu’il serait bon de faire appel à Julie pour qu’elle soit sa secrétaire. L’aventure venait de commencer. Encore aujourd’hui, leur couple est solide comme au premier jour. Sauf que des fois…

La chicane est présente

Julie, l’avoue volontiers : « Ce n’est pas toujours la joie, c’est vrai, mais quel est le couple qui ne se chicane pas de nos jours »? Au contraire, Julie est consciente qu’ils ont un double défi, celui d’être un couple et collègues de travail. C’est pour cette raison qu’ils essayent, dit-elle, chaque jour de faire mieux.

Par expérience, Julie sait que « généralement quand il y a un conflit au travail, ça se répercute immédiatement sur la famille. Le moral est alors atteint et l’ambiance n’est plus bonne. »

De plus, le couple possède deux enfants en bas âge, ils sont certes petits, mais Julie insiste pour dire qu’ils ne se chicanent jamais devant eux.

Oui, c’est possible de réussir!

Selon Julie, c’est possible de concilier amour et travail. « Mais il faut beaucoup de sacrifices, car ce n’est pas facile, quand il y’a de l’orage dans l’air, forcement, c’est qu’il y a eu un problème au travail. J’essaye de ne pas en parler à la maison, même si quelquefois c’est incontournable. »

Parfois, elle remet en cause son travail de secrétaire, mais à bien y penser, le scénario ne sera que catastrophique, dit-elle.

« Si je perds mon chum, je perds aussi mon travail automatiquement, moi, je ne me vois pas travailler avec mon ex. »

Dans sa situation, elle voudrait surtout faire la différence entre son mari et son patron. Pour elle, la question a été réglée dés le départ. Il est d’abord son mari avant d’être son patron, c’est clair.

Avantages et inconvénients

« De par ma position, je suis consciente de disposer de certains privilèges »,dit Julie. Elle est généralement directe avec son patron, un privilège qu’elle seule possède au travail.

Fait-elle des jalouses? « Non pas forcement, tout le monde sait que je suis sa femme, donc je ne me retiens pas quand il faut dire certaines vérités. »

« Mais d’un autre côté, je dois aider mon mari, faire plus que ce que les autres font. Je suis consciente que je fais ça pour le bien de mon mari et de l’entreprise, donc, s’il me donne des ordres, j’exécute. »

Certes, elle a déjà pensé tout quitter, tout balancer, redevenir libre comme avant, mais de vous à moi, nous dit-elle.

« Si c’était à refaire, sans hésiter, je le referais les yeux fermés, je suis persuadée que le respect est important, et que dès lors que nos limites ont été établies par chacun, le reste est facultatif, on s’aime c’est le plus important ».



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.