Top 5 des lectrices : les frustrations du milieu de l’éducation

, par Florence Tison.

Cette semaine, nous avons demandé à nos lectrices ce qu’elles n’aiment pas du travail en milieu scolaire, du primaire à l’université. Voici ce qu’elles nous ont répondu!

La plupart des adjointes du milieu de l’éducation adorent leur emploi, si on se fie aux nombreux témoignages sur la page Facebook de Secrétaire-inc. Mais quand même, tout n’est pas parfait. 

Voici le top 5 de ce qui tape sur les nerfs en milieu scolaire. 

Un emploi pour vous?

 

5. Les gens qui ne sont pas à leur affaire

Élève ou enseignant, quand on est trop dans le laisser-aller, ça déplaît fortement aux secrétaires d’école… et ça arrive même dans les niveaux supérieurs de l’éducation!

Parlez-en à Annie Lefrançois. « Je suis dans le milieu universitaire, et ce sont les étudiants qui ne sont pas à leur affaire, ou même les professeurs ou chargés de cours… »

4. Quand personne ne répond

« J’aime mon travail et les tâches que j’accomplis, mais parfois les suivis sont en suspens dû aux réponses tardives, nous écrit Jeanne Malette. Mais bon! Il faut faire avec! Et relancer quand c’est nécessaire! »

Même son de cloche du côté de Christine Dufour. « Je travaille en formation professionnelle et j’adore tout ce que je fais. La seule chose un peu plus tannante, c’est les rappels téléphoniques sans réponse, mais c’est de même un peu partout. »

3. Les absences à la dernière minute

« Moi, j’aime tout ou presque! signale Marie-Josée Gagnon. En effet, les absences de profs à 7h du matin qu’il faut remplacer lorsqu’il n’y a pas de remplaçants, c’est un peu moins plaisant. » 

2. Les collègues incompétents

« C’est vrai pour tous les corps de métier, » tempère Madeleine Longpré. Quand même, les collègues incompétents, «et les boss qui ne voient rien », ajoute Roxane Hémond, ça tape sur le gros nerf.

« Hé oui, il y en a, déplore Audrey Lafleur, et être obligée de travailler avec des gens incompétents, ça me tue! » 

1. Les parents qui trouvent des excuses à leur enfant

Loin d’être des anges, les enfants sont souvent de petits ratoureux… et les parents n’y voient que du feu! Ça, ÇA c’est fâchant, selon nos lectrices. Surtout « quand clairement l’enfant en a passé une petite vite » à ses parents, souligne Veronique Unsworth



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Société québécoise des infrastructures
  • Gestolex S.E.C.
  • PFD Avocats
  • Collège Inter-Dec
  • Fasken
  • Novea Recrutement inc.
  • Le Groupe Forget
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • La Presse
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.