Toutes confidences ne sont pas bonnes à dire

, par Louise Proulx.

Au bureau, il y a certaines choses qu’il vaut mieux garder pour soi. Pour ne pas semer la zizanie, la jalousie ou la confusion, réfléchissez avant de vous vanter d’une grossesse ou d’une augmentation de salaire.

À quel moment la discrétion s’impose et pourquoi ? Voyons voir…

« J’ai été augmentée ! »
Évidemment, ça fait plaisir. Vous auriez juste envie de crier à tous vents : « Je vais enfin pouvoir m’acheter une nouvelle voiture ! ».

Un emploi pour vous?

Pourquoi se taire : Si votre collègue, elle, n’a pas eu d’augmentation depuis trois ans, comment elle prendra votre annonce d’après vous ? Si vous ne voulez pas créer de tension, taisez-vous. En plus, votre patron n’apprécierait pas trop de voir tout le monde frapper à sa porte pour en demander autant.
.
« J’ai obtenu une promotion ! »
Ça y est, l’adjointe de direction prend sa retraite dans deux mois et c’est vous qui êtes choisie pour prendre la relève. C’est la gloire : magnifique bureau, pouvoirs accrus, augmentation de salaire…

Pourquoi se taire : Ce n’est pas à vous d’annoncer cette nouvelle. Comme il s’agit d’une promotion, c’est aux supérieurs que revient la tâche d’informer le reste du personnel de ce changement. Si vous n’arrivez pas à vous taire, on pourrait regretter de vous avoir confier ce poste qui requiert une certaine discrétion.

« J’arrive de passer un entretien dans une autre boîte »
C’est tellement excitant, c’est un poste qui vous payerait davantage et qui, en plus, se trouve à deux pas de chez vous. Vous avez tellement envie d’en parler !

Pourquoi se taire : Si vous n’étiez pas choisie, vous auriez l’air un peu ridicule. Et si ça venait aux oreilles de vos supérieurs, ils pourraient vous nuire dans votre démarche. Pire, si vous devez garder votre poste, vous pourriez sans doute dire adieu à une augmentation de salaire pour un bon bout de temps.

« Je suis enceinte ! »
Vous avez acheté un test de grossesse sur l’heure du midi et venez de voir apparaître, en sortant de la salle de bain, les deux petites barres révélant que vous serez maman. Vous ne vous pouvez plus de joie !

Pourquoi se taire : Vous êtes en entreprise, ne l’oubliez pas. Comme votre grossesse amènera des changements sur le plan organisationnel, il est préférable d’attendre le bon moment pour l’annoncer à vos supérieurs. Autour de trois mois de grossesse, quand les risques de fausse couche sont moindres, c’est un délai raisonnable. Ensuite, vous partagerez votre joie avec vos collègues.

« J’ai un amant »
Il travaille juste à côté. Ça fait quelques temps que ça dure et vous avez vraiment envie de dévoiler votre secret.

Pourquoi se taire : Parce que ce n’est pas d’ordre professionnel. Gardez votre vie privée pour vous si vous ne voulez pas être exposée aux commérages.

« J’ai un problème de santé »
On vous a découvert un petit kyste bénin à l’ovaire et faudra vous faire opérer. Vous auriez envie de vous confier pour que l’on vous réconforte.

Pourquoi se taire : Le jeu du téléphone, vous connaissez ? Si ça se trouve, arrivé aux oreilles de votre patron, vous serez rendue avec un cancer du sein. À partir de là, on doutera de vos capacités.

« Je consulte un psy »
Ça vous fait vraiment du bien et vous auriez envie de partager la belle évolution de votre pensée.

Pourquoi se taire : Qu’on le veuille ou non, les tabous persistent dans ce domaine. On pourrait penser que vous êtes quelqu’un de faible ou d’instable.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • La Presse
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.