Une ex adjointe de direction épinglée !

, par Louise Proulx.

Renée Morier, ex adjointe de direction d’un haut dirigeant du conglomérat BCE, est soupçonnée d’avoir divulguée des informations privilégiées à ses proches leur permettant d’empocher des profits importants. L’AMF l’a arrêtée.

Il semblerait que la ruse en question aurait permis au groupe de contrevenants de toucher plus de 1 million $ entre 2012 et 2015. En effet, ils se seraient servis des informations rapportées par l’ex adjointe — informations concernant les acquisitions de Glentel, Belle Aliant et d’Astral Media — pour transiger sur les titres des ces sociétés et remplir ainsi leur cagnotte.

Outre Mme Morier, son conjoint, Sylvait Milette, ses parents Marie Fenez et Raymond Morier, un ami, Francis Beauchamp, et des parents de ce dernier,
Jeanne Brulé et Alain Beauchamp sont également soupçonnés.

Un emploi pour vous?

BCE, établie à Montréal, ne serait pas impliqué dans l’affaire et n’est aucunement visé par l’enquête de l’AMF mais y collabore volontairement. Par ordonnance, les personnes visées par l’enquête ne peuvent plus transiger sur aucune valeur.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.