Une secrétaire médicale au temps du ministre Barrette

, par Louise Proulx.

Marie-Christine Boucher, 28 ans, est une fille qui semble avoir les deux pieds sur terre. Elle habite à Beaupré, près de Québec, et travaille comme agente administrative dans un Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) nouvellement implanté par le ministre Barrette.

Où travailliez-vous avant d’être en poste dans un CIUSSS ?

Je travaillais dans un Centre de santé et de services sociaux (CSSS) et j’aimais beaucoup mon poste. Je travaillais sur des dossiers de prévention pour les tout petits de 0 à 5 ans.

Un emploi pour vous?

C’est la loi 10 que le ministre Barrette a fait passer qui vous a fait changer de poste?

Oui, exactement. La réforme du ministre Barrette consiste à fusionner tous les établissements de santé tels que les CLSC, les instituts de santé mentale, les instituts de réadaptation physique… En tout, dans ma région, onze établissements distincts se retrouvent maintenant avec un seul président directeur général (PDG) pour les chapeauter.

Mais alors pourquoi avez-vous perdu votre emploi ?

Mon poste a tout simplement été aboli. J’ai quand même eu de la chance parce que, comme j’étais assez ancienne, j’ai pu supplanter quelqu’un et me retrouver au CIUSSS. Malheureusement, cette personne à qui j’ai pris le poste se retrouve sur une liste de rappel.

Vous aimez vos nouvelles fonctions ?

C’est complètement différent. Je fais plus de l’administratif et j’ai moins de lien avec la clientèle externe. Il faut que je m’adapte. Avant, je travaillais avec un professionnel, alors que maintenant je travaille pour un gestionnaire. Ce qui est bien, c’est que j’ai changé d’échelle salariale.

Que pensez-vous de cette réforme dans le système de santé ?

Je crois qu’à long terme ce sera plus simple pour les usagers et ils gagneront au change. Mais, pour les employés, c’est une étape dure à passer.

Rêvez-vous d’un changement de carrière ?

Non. Je ne suis pas une grande carriériste. Je suis heureuse d’avoir un emploi sûr, un horaire régulier et de pouvoir retrouver mes enfants et leur père en rentrant à la maison le soir. C’est ce qui compte le plus pour moi.

Que pensez-vous du métier de secrétaire ?

Je pense que les secrétaires devraient être fières de dire ce qu’elles font dans la vie. On est à la base de toutes les entreprises. Nous sommes une roue du carrosse et si nous ne sommes pas là, le carrosse ne peut pas rouler.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.