Vouloir plaire à tout le monde au bureau : Attention, danger !

, par Therese Garceau.

Vous préférez acquiescer à toutes les demandes de votre patron ou de vos collègues pour éviter l’affrontement ? Il y a des conséquences à vouloir plaire à tout prix. Êtes-vous une inconditionnelle du oui-oui au bureau ? Le site huffingtonpost.ca met en lumière certains signes pour vous aider à le découvrir et nous vous proposons des solutions pour apprendre à dire non :

Non ne fait pas partie de votre vocabulaire. Vous remplacez à la réception pendant votre heure de lunch même si ce n’est pas dans vos tâches, vous complétez un travail qu’on vous donne à la dernière minute et qui bouscule votre propre liste de priorités?

Conseil 1 – Apprenez à tracer vos limites. Charité bien ordonnée commence par soi-même !

Un emploi pour vous?

Les conflits vous font paniquer. À la moindre apparence de conflit vous vous fermez comme une huître et n’osez plus faire part de vos opinions. Ce qui peut être interpréter non pas comme un signe de bonté mais bien comme un manque d’esprit d’initiative et d’affirmation de soi.

Conseil 2 – Personne n’aime être témoin ou se retrouver au cœur d’une dispute.
Tentez de voir le confit comme un moyen de résoudre un problème et l’occasion de trouver des solutions constructives.

Vous vous confondez continuellement en excuses. « Je suis désolée d’avoir mis du temps à répondre à votre courriel », « je m’excuse je n’ai pas eu le temps de vous rappeler »… Vous avez le record mondial de l’excuse !

Conseil 3 – Il n’y a que 24 heures dans une journée et nul n’est tenu à la perfection. Changez vos excuses en messages positifs avec des phrases du genre : « J’ai bien reçu ton courriel. Je tâche de trouver les informations dont tu as besoin et je te reviens rapidement. »

Vous être allergique à la critique. Vous avez constamment besoin de valorisation et vous voulez toujours en faire plus. Un seul commentaire négatif, une remarque personnelle sur votre travail et vous voilà complètement démolie, anéantie.

Conseil 4 – Faire face à la critique vous permet de prendre du recul sur votre travail et sur votre comportement et d’améliorer votre performance, votre estime de soi et surtout de vous donner confiance en vos propres compétences. Accueillez la critique comme un cadeau et les
compliments comme une cerise sur un parfait !

Incapable de prendre des décisions. Devoir trancher sur le choix d’un restaurant pour un repas entre collègues est un exercice totalement insoutenable. Tout le monde veut aller manger un steak alors que vous êtes végétarienne et vous ne trouvez pas le courage de le dire ?

Conseil 5 – Vous seule êtes en mesure de faire vos propres choix. Savoir prendre des décisions et les assumer est essentiel. Apprenez à affirmer vos goûts et vos préférences et les autres sauront sûrement s’y ajuster.

Vous voulez que tout le monde compte sur vous. Ce qui compte pour vous c’est d’aider vos collègues et d’être reconnue comme la Mère Teresa du bureau ?

Conseil 6 – Vous n’êtes pas indispensable au bonheur de vos collègues et personne n’est irremplaçable. Soyez d’abord bonne pour vous-mêmes !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.