Web 2.0 : 5 phrases que vous ne disiez jamais avant

, par Theodora Navarro.

Facebook, LinkedIn, Twitter, Instagram et les autres ont amené une dimension toute particulière aux échanges. Que vous croisiez votre ami sur le trottoir, au détour d’une journée magasinage, ou que vous échangiez quelques nouvelles par courriel, les conversations ont bien changé. Jugez plutôt.

1) « J’ai vu tes photos de vacances ». Dans quel monde auriez-vous imaginé dire ça un jour ? Avant, vos amis vous invitaient pour un visionnage de leurs meilleurs négatifs, vous racontant au passage quelques anecdotes insolites. Aujourd’hui, vous découvrez ces beaux paysages en solo, devant votre écran, et vous les enviez, beaucoup!

2) « J’ai vu pour ta nouvelle job!». Avant, vous appreniez par un ami commun que Unetelle avait décroché le poste de ses rêves; maintenant, vous l’apprenez pas LinkedIn, et vous pouvez même lui envoyer directement vos félicitations, sans même avoir à la contacter.

Un emploi pour vous?

3) « J’ai vu la photo de ton nouveau-né ». Fût un temps où le parent heureux vous appelait, fébrile, pour vous annoncer la venue au monde et le prénom de son cher bambin. Désormais, il publie l’info sur Facebook, ou la twitte (s’il est une star) assortie d’une mention longuement réfléchie, comme ces parents belges qui ont présenté la naissance de leur petit Jonathan avec ses poids, taille et applications intégrées… en véritables aficionados d’Apple qu’ils sont!

4) « J’ai vu que t’étais en couple, mais que c’était compliqué ? ». Belle invention de l’ère 2.0, la situation « it’s complicated » peut provoquer des dialogues savoureux. On saute directement l’étape où l’ami hésite à se confier sur ses problèmes de couple et on lui suggère d’aller se trouver une autre blonde!

5) « J’ai vu ton score sur Candy Crush ». Oui, il y a longtemps, quelque part entre les dinosaures et Samuel de Champlain, Candy Crush n’existait pas. Et aucun de vos amis ne passait ses journées à tenter de battre record sur record, en vous envoyant de multiples invitations, non pas par pure bonté d’âme, mais pour obtenir des vies supplémentaires. Et les gommes n’étaient que des gommes.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.