3 questions d’entrevues pour éliminer les narcissiques

, par Catherine Lemire.

Cerner la personnalité du candidat est nécessaire lors de l’entrevue. Plus facile à dire qu’à faire. Voici comment démasquer un narcissique.

Lors d’une entrevue, vous disposez d’une trentaine de minutes pour cerner la personnalité de l’individu en face de vous. C’est court. Évidemment, le candidat se présente sous son meilleur jour en atténuant ses défauts et en misant sur ses qualités. C’est normal, il cherche à se vendre. Le recruteur, quant à lui, doit se forger une opinion la plus juste possible du futur employé.

Avec des questions simples, précises et bien placées, vous pouvez percer un peu le bouclier et voir au-delà de ce que le candidat veut vous montrer. Peu importe le type de poste à pourvoir, c’est important que l’employé soit capable d’empathie. Inc propose 3 questions pour débusquer les narcissiques.

Un emploi pour vous?

  • Nommez-nous une opinion à laquelle vous croyiez auparavant qui s’est transformée avec le temps ou avec les événements de la vie.

Cette question révèle la capacité de modestie du candidat. Même les plus bolés admettent qu’ils ont parfois tort. La manière utilisée pour répondre à cette question démontre aussi l’envie d’apprendre des autres. Ça donne une bonne idée de sa capacité de travailler en équipe.

  • Quel a été le meilleur (ou le pire) conseil que vous avez donné à quelqu’un ?

Demander à quelqu’un où il se voit dans cinq ans est inutile. Tout le monde peut s’en sortir de façon brillante. Cependant, c’est vide : personne ne connaît l’avenir. On sait par contre que la vie est composée de plusieurs petites choses imprévisibles qui peuvent changer les plans établis.

Le passé est donc plus intéressant à discuter afin de connaître un individu. La façon dont cette personne a dû s’adapter, composer, se transformer et évoluer avec les années et les aléas de la vie donne une bonne idée de la manière dont elle pourra y parvenir dans le futur.

  • Racontez-nous une anecdote où la chance a joué un rôle dans votre vie.

Ce sujet est délicat. Plusieurs personnes ont de la difficulté à admettre qu’ils sont privilégiés. Au Québec, on est mal à l’aise avec le succès et encore plus si, pour l’obtenir, on a bénéficié d’un bon coup de pouce.

Par contre, celui qui est capable de reconnaître qu’il est privilégié se révèle déjà nettement plus intéressant que celui qui n’y parvient pas. Cette petite question toute simple révèle le niveau d’humilité. Elle peut aussi démontrer que le candidat n’en a tout simplement pas.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.