Entrevue : la bonne façon de justifier une démission

, par Marie-Eve Altur.

Quelle est la meilleure façon de répondre, en entrevue, à la question :« Pourquoi avez-vous quitté votre emploi? » Parler de démission est souvent pénible.

En effet, c’est une question délicate en entrevue. Surtout si votre démission résulte d’un conflit de valeurs avec un patron!

Tout d’abord, sachez que la question  « Pourquoi avez-vous quitté votre emploi? » n’est pas un piège. C’est une question tout à fait légitime en entrevue. Elle permet à l’employeur d’identifier les aspects d’un emploi qui semblent être plus irritants pour vous. À titre d’exemple, si vous mentionnez avoir quitté votre emploi précédent parce que la charge de travail était trop élevée, cela ouvrira la discussion entre l’employeur et vous-même sur le volume de travail du poste convoité.

Un emploi pour vous?

De plus, il est vrai qu’il ne faut jamais dénigrer son employeur, non seulement en entrevue, mais également en général. Si vous êtes secrétaire juridique, n’oubliez pas que le milieu juridique, notamment, est une petite communauté. Vous aurez probablement besoin, un jour ou l’autre, de références. Vaut donc mieux garder la meilleure relation possible avec ses anciens employeurs après une démission.

Dire la vérité sur votre démission… avec professionnalisme

Alors, pour répondre en entrevue à cette question, la solution est claire : il faut simplement dire la vérité. Et le faire avec professionnalisme!  Si vous avez donné votre démission à cause d’une situation conflictuelle, je vous suggère donc d’en parler. Toutefois, garder une certaine retenue quant aux détails explicites de la situation. Il est souhaitable d’expliquer les démarches entreprises pour régler le conflit et d’indiquer que vous ne voulez pas parler contre vos anciens employeurs. Vous évitez ainsi de vous retrouver dans une situation désagréable qui vous rendrait mal à l’aise durant l’entrevue.

Voici quelques façons d’exprimer une réponse de manière diplomatique et respectueuse au sujet de votre démission :

« Il y avait un conflit de valeur entre mon patron et moi, mais si vous le voulez bien, par respect envers mon ancien employeur et par souci de professionnalisme, je garderai les détails pour moi. Par contre, prenez note que ce n’est pas dans mes habitudes d’entrer en conflit avec les gens. À titre d’exemple, j’ai (…) »

« Malheureusement, nos personnalités étaient incompatibles. J’ai tenté à quelques reprises de m’expliquer avec lui et j’ai entrepris une démarche auprès des ressources humaines dans le but d’améliorer la relation. Bien que j’aie travaillé fort pour m’adapter, cela fut en vain. Par contre, mes relations avec mes patrons précédents ont toujours été très agréables. Je crois que cette dernière expérience était simplement un “mauvais” jumelage. »

 

Suggestion d’article : Démissionner sans culpabilité

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • La Presse
  • Desjardins
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.