Le combat d’un homme secrétaire

, par Secretaire-inc.

Éric D’Amours fait parti du maigre 3% des 97 000 secrétaires du Québec de sexe masculin selon Emploi-Québec (2011). Après avoir effectué un retour aux études à l’âge de 32 ans, il est maintenant secrétaire à la direction de la restauration des sites miniers au Ministère des Ressources naturelles. Secrétaire-Inc lui a parlé…

Pourquoi avez-vous décidé de devenir secrétaire ?

C’est quelque chose qui m’a toujours intéressé. J’ai travaillé un peu en comptabilité pendant environ 8 mois et j’ai appliqué pour faire le DEC en bureautique.

Un emploi pour vous?

Est-ce que le fait que ce soit un métier de femme vous a fait douter de votre choix ?

Le marché favorise les femmes, surtout le marché privé. J’ai donc voulu aller ailleurs et je suis revenu au point de départ. J’ai pris le risque !

Des fois on se victimise un peu nous-même. On ne voyait pas d’hommes. Je croise souvent des gens qui sont surpris de voir ce que je fais. Ça n’arrive pas souvent de voir des secrétaires hommes.

Comment s’est déroulée votre recherche d’emploi ?

J’ai testé les deux marchés : le secteur privé et le secteur public. Je n’ai eu aucune réponse du côté du privé. Aucune entrevue. Toutes les réponses sont venues du secteur gouvernemental. Le secteur privé est destiné aux femmes!

Souvent, lors de mes entrevues, on m’a demandé : qu’est-ce que ça fait un homme en secrétariat ? La réponse la plus logique que je peux donner : c’est l’équivalent d’une femme en mécanique. Chacun est bon dans son domaine peu importe son sexe.

Y a-t-il des avantages à être un homme en secrétariat ?

Dans le secteur public, il y a ce qu’on appelle la discrimination positive. Ce qui fait que dans un domaine comme le secrétariat, si un homme envoie son C.V, il va être pris en considération. Ils sont obligés de te contacter pour une entrevue, même s’ils ne veulent pas d’homme au poste.

À quoi sert votre poste?

La restauration des sites miniers, c’est une petite direction. Notre mission est de nettoyer des anciens sites miniers. C’est une mission sociale qui est très importante pour l’avenir.

Je ne suis pas Greenpeace, mais c’est gratifiant de se sentir utile. Tout le monde a un minimum de préoccupations vis-à-vis l’environnement.

À quoi ressemble vos journées types de travail? Quelles sont vos tâches?

C’est très variable! J’aime rentrer plus tôt le matin et rentrer plus tôt chez moi. J’ai la chance d’avoir un horaire flexible. Je suis plus tranquille quand je suis seul le matin et que je me plonge dans des dossiers plus pointus.

Je n’ai pas de relations directes avec les clients. Je fais surtout de la révision et de la mise en forme de documents en plus de m’occuper du réapprovisionnement de fournitures de la direction qui m’entoure.

Je m’occupe aussi de l’assiduité des employés, des réservations d’hôtel et d’avion. Je suis le soutien direct des professionnels de ma direction et des autres secrétaires de ma direction générale.

Pensez-vous que l’on devrait pousser davantage les hommes vers le métier de secrétaire?

Oui, parce que ce n’est pas connu. Il y a beaucoup d’ouverture parce qu’on est en pénurie assez grave, surtout au gouvernement. L’avantage d’étudier en technique de bureautique c’est que l’emploi est presque assuré, même pour les hommes.

Quels sont les avantages, selon vous, à être un homme secrétaire?

Ce que j’ai pu remarquer, c’est que dans un environnement de femmes, il y a des tensions et quand il y a un homme, ça peut calmer le jeu. C’est sûr que je ne suis pas du genre à sauter sur les tables (rires), mais c’est assez spéciale comme ambiance qui se crée.

Pensez-vous que les préjugés, selon lesquels un homme secrétaire est nécessairement homosexuel, découragent les hommes à aller vers ce métier?

Ce n’est pas mon cas! Mais c’est sans doute une des raisons pour lesquelles j’ai retardé avant de m’engager dans ce domaine-là. On devrait défaire les préjugés. On pousse beaucoup vers les métiers non traditionnels pour les femmes, mais assez pas du côté des hommes!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.