Les hauts et les bas d’une secrétaire dentaire

, par Louise Proulx.

Moi, ce que j’aime particulièrement, c’est que je suis gestionnaire de mon poste. J’ai la chance de ne pas subir de pression de la part de mes employeurs pour vendre des rendez-vous. Quand j’appelle les patients, je sens que je le fais pour leur bien et non pour leur vendre des traitements. Mais je sais que ce n’est pas partout pareil. Certaines de mes amies secrétaires ont leur patron sur le dos ; elles doivent carrément faire de la vente.

Quels sont les difficultés du métier ?

Je dirais que ce sont les horaires. On doit être disponible selon les besoins du dentiste. Nous faisons de longues heures. Personnellement, je peux parfois travailler jusqu’à 45 heures pas semaine.

Un emploi pour vous?

Quel salaire peut-on espérer recevoir ?

À Montréal, on peut commencer à 14 $ ou 15 $ de l’heure et on peut ensuite recevoir jusqu’à 22 $ ou 23 $ de l’heure.

Vous aimez votre métier ?

J’adore ça ! Ce qui est drôle, c’est que, enfant, je détestais le dentiste au point de faire le « bacon » sur la chaise de traitement… Dans ma famille, ils ne comprennent pas que je travaille pour les dentistes. Faut croire que j’ai pris un peu de maturité avec le temps !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.