Un homme secrétaire passionné par son métier!

, par Secretaire-inc.

Simon Béland a complété son DEP en secrétariat en novembre dernier au Centre de formation des nouvelles technologies à Sainte-Thérèse et il fait actuellement une ASP (Attestation de spécialisation professionnelle) en secrétariat médicale à distance. Passionné par ce métier majoritairement féminin, il parle avec plaisir à Secrétaire-Inc de son expérience…

Pourquoi avez-vous décidé de devenir secrétaire ?

En fait, je n’ai jamais aimé travailler avec mes mains. J’ai toujours voulu travailler avec ma tête. C’est ce qui m’a poussé vers l’administration.

Un emploi pour vous?

Alors, j’ai commencé à travailler comme secrétaire dans une compagnie d’import-export de nourriture à l’âge de 16 ans. J’y suis resté un an. C’est quelqu’un que je connaissais qui m’a engagé. C’était le travail classique de secrétaire. Ensuite, j’ai fait les élections fédérales et provinciales, qui s’étalent sur deux mois. J’ai fait plusieurs bureaux, mais en 2010 j’ai réalisé que, sans diplôme, c’était plus compliqué pour obtenir un poste gouvernemental.

Vous avez décidé de retourner aux études?

Oui. Je suis allé faire mon DEP en secrétariat et je fais présentement une attestation de spécialisation professionnelle en secrétariat médical.

Mon but par la suite est d’aller à l’université et de faire un certificat en administration. Avec trois certificats je peux obtenir un baccalauréat. Je vais faire grimper mon échelle salariale et me raréfier sur le marché du travail.

Pourquoi avoir choisi le domaine du secrétariat médical ?

J’ai toujours été intéressé par les sciences et surtout par l’oncologie. On m’a aussi dit que c’était facile de trouver un emploi en ce moment. Les employeurs en cherchent à la pelle. C’est un très bon salaire : 21$/heure avec une ASP.

C’est un domaine merveilleux et je suis passionné. Je fais mes études et j’en mange ! Il y aussi les avantages sociaux. La population est vieillissante et je pense à mon avenir (rires). Travailler dans le secteur public garantit un fond de retraite.

Est-ce que le fait que ce soit un métier de femmes vous a fait douter de votre choix ?

Par mon expérience, je n’ai jamais douté. J’ai commencé et je n’avais pas de diplôme. Par contre, il y en a certains qui ne finissaient pas le cours, à cause des préjugés.

Comment s’est déroulée votre recherche d’emploi ?

Dans mon cas, je me fais généralement rappeler pour mes entrevues et assez rapidement. On me dit : «Vous êtes un gars et vous avez un bon français.» C’est peut-être une question de rareté et d’effet de surprise. Les gens ont l’air contents, un peu excités. Ils cherchent à savoir mes compétences.

Souvent je me fais rappeler la journée même de l’entrevue pour un stage ou un emploi.

Pensez-vous que les femmes sont favorisées ?

Il y a le préjugé de la fille en jupe qui est à l’entrée de la compagnie. C’est ce préjugé qui est une aberration. Être secrétaire c’est plus demandant qu’on ne le pense. Ce n’est pas tout le monde qui peut le faire. Quand j’ai deux lettres à taper, trois personnes devant moi qui se sont déplacées pour m’envoyer promener et un téléphone qui sonne…ça prend de l’organisation et une gestion du stress impeccable !

Quand je rentre chez moi le soir, je ne suis peut-être pas physiquement épuisé, mais je ressens de la fatigue mentale et intellectuelle. Il faut démonter les préjugés.

Quels sont les avantages, selon vous, à être un homme secrétaire?

Comme je l’ai dit plus tôt, dans mon cas ça m’a plutôt été favorable, mais on ne va pas se cacher que certaines personnes dans la soixantaine ont parfois une certaine mentalité: soit je vais prendre un homme parce que je ne veux pas engager une femme, soit il est gay parce qu’il est dans un milieu de femme.

Pensez-vous que les préjugés, qui dissent qu’un homme secrétaire est nécessairement homosexuel, découragent les hommes à aller vers ce métier?

Moi j’étais le seul homme de ma classe et je ne le cache pas, je suis homosexuel. Ce que les enseignantes m’ont dit c’est qu’en général les hommes qui vont en secrétariat y vont pour la porte d’entrée. Le cours de secrétariat, c’est une porte facile. Ça peut amener vers d’autres options vraiment intéressantes!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.