La vie trépidante d’une secrétaire d’école

, par Louise Proulx.

Francine Vincent travaille comme secrétaire d’école à l’école maternelle Notre-Dame de Fatima à Marieville. Elle y est en poste depuis 13 ans. Elle a accepté avec plaisir d’être notre super secrétaire de la semaine.

Comment êtes-vous devenue secrétaire d’école ?

C’est par un concours de circonstances. J’ai quatre enfants. Quand ma plus jeune avait neuf mois, je suis retournée aux études en gestion financière. En finissant mon cours, j’ai donné mon nom pour travailler dans les écoles. C’est alors qu’on m’a engagée temporairement pour aider parce qu’il y avait un surplus de travail. Puis, j’ai remplacé une secrétaire pendant un an. De fil en aiguille, je suis demeurée secrétaire d’école au sein de la Commission scolaire des Hautes-Rives. J’y suis depuis 1992.

Un emploi pour vous?

Quelles qualités doit avoir une secrétaire d’école ?

La toute première qualité que ça prend, c’est de l’amour. Il faut aimer la clientèle. Depuis 13 ans, je travaille avec les jeunes enfants de la maternelle et de la pré-maternelle, et je ne pourrais faire ce métier si je ne les aimais pas.

Par ailleurs, pour faire ce métier, il faut être ponctuelle, très discrète, autonome, avoir le sens des priorités et il faut être propre. Ça paraît curieux à dire, mais la secrétaire est la première personne que les gens voient en entrant dans l’école, alors c’est important qu’elle soit bien mise parce que l’on a jamais une deuxième chance de faire bonne impression.

À quoi ressemble une journée-type de travail ?

Le matin, je prends d’abord les absences. Il faut que je voie à ce que les professeurs aient le matériel dont ils ont besoin et à faire les requêtes en conséquence. Je dois aussi entrer le temps des suppléants, comptabiliser les frais d’inscription, les dîners des enfants qui mangent du traiteur… Tous les matins, les enfants messagers viennent me porter les présences et le nombre de repas requis pour le dîner. Bref, il y a du travail !

Quel est votre rapport avec les enfants ?

Les enfants viennent me voir pour toutes sortes de raisons. Parfois, ils peuvent m’arriver en pleurs parce qu’ils s’ennuient de leurs parents ou ils ont un bobo ici, un bobo là… Il m’arrive même d’avoir à examiner la tête d’un élève pour m’assurer qu’il ne s’y trouve pas de petits amis indésirables. Cette semaine, j’ai même joué les infirmières avec une fillette prise avec une écharde dans un doigt. « J’ai peur, j’ai peur ! », qu’elle criait. Je me suis fait rassurante et j’ai réussi à lui retirer l’écharde sans trop de peine.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fière ?

Je suis très fière de transmettre mon savoir et mes connaissances à de jeunes secrétaires qui viennent faire leur stage chez nous. Je suis patiente avec elles parce que les jeunes ne voient pas le travail de la même façon. Au début, elles ne trouvent pas ça facile, elles doivent apprendre la vigilance, on ne fait pas les choses n’importe comment. Je suis fière aussi parce que les filles à qui j’ai enseigné le métier se sont toutes trouvé un emploi.

Quel est le salaire d’une secrétaire d’école ?

Il y a sept échelons de salaire pour les secrétaires d’école. Au septième échelon, on gagne 22 $ de l’heure. À mon sens, ce n’est pas assez. Nous devrions être reconnues et payées comme techniciennes, mais ce n’est pas le cas.

Quel conseils donneriez vous aux aspirantes secrétaires d’école ?

Si vous voulez faire ce métier, vous devez aimer les gens et aimer être dérangée souvent. Quand toutes les demandes arrivent en même temps, il faut être capable de garder le contrôle… et le sourire.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.