Sa passion : la transcription médicale!

, par Louise Proulx.

Volet méconnu du secrétariat médical, la transcription offre plusieurs avantages à celles qui s’y adonnent. C’est ce dont témoigne notre secrétaire de la semaine.

Avant de suivre son cours de secrétaire médicale, Roxanne Cloutier ne savait même pas que sa formation pouvait la mener à un poste de secrétaire à la transcription médicale. C’est par hasard qu’elle s’est retrouvée à faire son stage de fin d’études à l’Hôpital de St-Jérôme à la suite duquel on l’a embauchée pour faire de la transcription.

Celle qui occupe maintenant le poste de chef d’équipe transcription médicale au CISSS des Laurentides a eu envie de nous parler de cet aspect du métier peu connu, et dont la relève se fait trop rare.

Un emploi pour vous?

Qu’est-ce que la transcription médicale?

Les médecins dictent leur rapports médicaux sur une ligne téléphonique. Le travail du transcripteur consiste grosso modo à transcrire mot à mot au clavier électronique tout ce qui a été dit par le médecin.

En quoi est-ce agréable de pratiquer ce métier?

Un aspect très enviable de cette branche du métier de secrétaire est de travailler à partir de la maison. Après avoir été formées durant au moins trois mois à l’hôpital, les transcriptrices travaillent ensuite de chez elles avec l’équipement fourni par le centre hospitalier qui les a embauchées.

Pour ce qui est de la nature du travail en soi, c’est intéressant parce qu’il nous permet d’apprendre beaucoup sur le plan médical.

Quelles sont les compétences requises pour faire de la transcription?

La base, c’est le français. Nous faisons d’ailleurs passer des tests à l’embauche spécifiquement pour la transcription médicale. Ils consistent en trois dictées pour lesquelles les candidats doivent obtenir une note d’au moins 75 %.

La vitesse de frappe compte également beaucoup. Il faut écrire un minimum de 50 mots à la minutes.

Quelles sont les qualités essentielles pour pratiquer la transcription médicale?

La qualité la plus importante : la discrétion. Rien de ce qui est transcrit doit être divulgué à qui que se soit, bien entendu. Aussi, comme c’est un télétravail, ça prend de la discipline.

Il faut également avoir l’esprit de recherche. Nous entendons tous les jours des nouveaux mots (des médicaments, des noms de fils de suture, etc.) que nous ne savons pas nécessairement comment écrire. Il faut alors les chercher sur Internet ou dans nos ouvrages de référence.

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans ce métier?

Comprendre le langage des médecins! Il faut se faire l’oreille à la façon dont s’exprime chacun d’eux. Comme ils n’utilisent pas tous les mêmes termes, c’est important de bien connaître les suffixes et les préfixes. Par exemple, un médecin dit « cholécystectomie ». En décortiquant le mot, on sait que « cholécyst », c’est la vésicule biliaire et que « ectomie » veut dire ablation. On peut donc déduire qu’une cholécystectomie, c’est l’ablation de la vésicule biliaire.

S’agit-il d’un métier stressant?

Pas particulièrement. Évidemment, certaines personnes trouvent cela stressant. Je dirais que ça dépend des personnalités. On ne demande à personne d’être essoufflé. En plus, comme il s’agit d’un télétravail, on peut organiser notre horaire de travail à notre convenance, tant que, durant notre journée de travail, on fait nos 6 h 30 de transcription entre 6 h et 22 h.

Qu’en est-il du salaire?

Dans le domaine public, la secrétaire à la transcription est payée selon la même échelle que la secrétaire médicale. Elle commence au premier échelon autour de 19 $ de l’heure et, rendue au 7e échelon,  elle reçoit 24 $ de l’heure. Elle bénéficie également de plusieurs avantages sociaux.



Partagez cette nouvelle!

3 réponses à “Sa passion : la transcription médicale!”

  1. lahaiechristine

    Bonjour! Merci pour cet article, je cherche justement à me perfectionner afin de faire de la transcription médicale. Je suis adjointe administrative depuis plus de 10 ans, et j’aimerais savoir quelle serait la formation à suivre afin de pouvoir accéder à ce type de poste?

    Merci beaucoup!

    • Louise Proulx

      Bonjour,

      Il semble que certains cégeps offrent l’AEC en transcription médicale. Ça dépend où vous habitez. Roxanne, la super jeune femme de qui on parle dans cet article, n’a pas fait de cours à proprement parler en transcription médicale. C’est durant son stage de secrétariat médical qu’elle s’est retrouvée à faire de la transcription. Elle, elle me disait qu’il n’y a pas vraiment de cours pour ça, mais en faisant quelques recherches, je constate, comme je vous le mentionnais plus haut, qu’il est possible de faire une AEC.

  2. dlappoint

    Bonjour! Je suis secrétaire à la retraite depuis bientôt deux ans, mais je fais de la transcription chez moi pour le compte d’un psychiatre depuis huit ans. Je n’ai pas de diplôme de secrétaire médicale, mais j’ai de l’expérience et un excellent français. J’ai lu dans la description qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme, est-ce bien le cas? Merci!
    Danielle Lambert

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.