Avez-vous des tics de langage?

, par Theodora Navarro.

Cela vous agace rien qu’à les entendre chez les autres. Les «Tsé, genre», ou bien «on va dire, finalement», et autres «Faque» . On appelle cela les tics de langage, les mots béquilles, voire les perroquets. Comment les repérer et s’en débarrasser?

Le pire serait d’en abuser à un point où, lors d’un entretien d’embauche, le recruteur est obligé de vous relancer plusieurs fois pour comprendre ce que vous voulez dire. Si c’est le cas, voici quelques petits conseils.

Les tics à la mode. Un peu dans l’air du temps, il y a des expressions qui viennent et qui s’en vont au gré du temps. C’est le cas de «pour faire court», «dans le fond» ou bien «quelque part tsé». Ce sont là des mots qui ne sont pas à vous, ils passent par votre trajectoire et finiront par vous dépasser pour aller ailleurs. Leurs torts sont d’alourdir votre phrase sans y apporter aucune valeur ajoutée.

Un emploi pour vous?

Les tics boucliers. Chacun en utilise à satiété, c’est le cas de «je pense que», «il me semble que». La plupart du temps, on les utilise comme formule de politesse. En fait, ce sont simplement des boucliers que l’on sort en cas de stress ou de situation de malaise (comme dans un entretien d’embauche justement), comme par exemple «c’est ça qu’est ça» qu’une personne utilise lorsqu’elle ne sait pas comment terminer sa phrase. Dans la quasi-totalité des cas, les spécialistes vous conseillent de les bannir, car ils trahissent votre manque d’assurance.

Les tics béquilles. Tout le monde connaît les «Euh, on va dire, en fait, donc, justement». Ce sont généralement les politiciens qui en abusent, car cela leur permet de réfléchir à la réponse. Vous l’aurez compris: on les glisse un peu partout pour gagner du temps. On les qualifie parfois de pollueurs de phrases.

Et vos tics à vous ? Vous voulez savoir quels sont vos tics à vous? Rien de plus simple: prenez un enregistreur et commencez à parler, comme si vous étiez en face d’un client. Au bout de quelques minutes, vous allez voir certains mots ou expressions qui sont répétés, une, deux, voire trois fois, sans même y avoir prêté attention. Vos tics enfin repérés, ils seront plus faciles à éliminer!

Et vous, quel genre de tics de langage avez-vous?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.