Comment diriger une conversation épineuse avec votre patron

, par Louise Proulx.

Ce n’est jamais agréable d’avoir à envisager une discussion difficile avec un supérieur, mais votre attitude dans l’exercice peut faire toute la différence entre manifester simplement votre insatisfaction et obtenir ce que vous voulez, comme le respect, une promotion ou un meilleur salaire. Mais, comme le mentionne Caris Thetford dans un article paru sur The Muse, pour sortir gagnante d’une conversation délicate, quelques éléments importants devraient être respectés :

1. Soyez préparée. Réfléchissez longuement à ce que vous souhaitez qu’il ressorte de la conversation, à ce que vous voulez gagner. Concentrez-vous sur les vrais problèmes et laissez aller les peccadilles insignifiantes.
2. Apportez des preuves. Si, par exemple, votre patron vous accuse injustement d’avoir fait une erreur magistrale dans le dossier d’un client, au lieu de lui dire de but en blanc « Je n’ai rien à me reprocher! », apportez-lui des copies de communications, des notes de ce qui a été fait ou toute autre preuve pour appuyer votre démarche.
3. Soyez calme. Débarquer, folle de rage, dans le bureau du patron ne vous fera jamais rien gagner de bon. Avant d’amorcer la conversation, prenez le temps retrouver votre sang froid et de penser aux points importants que vous voulez mettre sur la table.
4. Ne soyez pas sur la défensive. Si, selon vous, on a trop sévèrement évalué votre façon de travailler et que cela peut avoir des répercussions négatives sur votre réputation ou sur vos chances d’avancement, il faut bien sûr vous défendre, mais en bonne avocate. Commencez la conversation en admettant que certains « feedback » vous ont été utiles. Ainsi, vous démontrez votre bonne volonté de travailler sur le problème. Ensuite, abordez les points de rétroaction que vous jugez injustes en apportant vos arguments et des solutions pour que ce malentendu ne se reproduise plus à l’avenir.
5. Portez des gants blancs. Si votre supérieur n’a pas vraiment de pouvoir de décision ou qu’il gère mal son propre poste au point que cela vous empêche de progresser, l’accuser directement ne vous aidera pas. Prenez rendez-vous avec lui. Avant la rencontre, pensez à ce que vous direz et à la façon dont vous le direz. Vous devez d’abord lui démontrer votre désir de bien faire votre travail. Expliquez-lui ensuite respectueusement, mais avec honnêteté, comment le problème entre vous nuit à votre productivité. Vous pouvez également lui demander s’il y a quelque chose qui vous a échappé et lui proposer quelques solutions pour que vous puissiez mieux travailler ensemble.

Ces quelques conseils ne rendront peut-être pas les conversations délicates moins difficiles, mais ils peuvent au moins vous aider à les rendre plus productives.

Un emploi pour vous?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.