Idées de défauts en entrevue

, par Florence Tison.

En entrevue, il y a peu de questions aussi communes que celle de notre pire défaut.

On a toujours une vague idée du déroulement d’une entrevue. Il faut être préparée, bien entendu. Mais comment se préparer à la question de notre pire défaut?

C’est une question piège!

Un emploi pour vous?

Selon Matthieu Degenève de l’Oeil du recruteur, la question des défauts, faiblesses ou points à améliorer sert à déstabiliser la candidate, voire à carrément l’éliminer du processus si elle ne répond pas bien. Il s’agit bel et bien d’une question piège.

Bien des recruteurs et spécialistes des ressources humaines s’opposent à cette pratique, dont Matthieu Degenève qui cite Guillaume Desnoyer de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés :

« On n’évalue pas les candidats en leur posant des colles, cela ne fait que favoriser ceux qui savent s’en sortir (bons candidats) au détriment des gens qualifiés (bons employés) ».

Faire face à la question piège

Quoiqu’il en soit, les chances sont bonnes (et même très élevées!) que vous vous fassiez poser la question. L’Oeil du recruteur propose quatre stratégies pour faire face à la question piège.

1. Transformez-la en une question qui vous mette en valeur

2. Tentez de passer à la prochaine question le plus tôt possible

3. Utilisez le profil à découvert (Ouvrez-vous!)

4. Donnez des exemples de repentance et d’amélioration

Le perfectionnisme est dépassé

Katherine Van den Hende est recruteuse au sein d’Auto-Jobs.ca. Des qualités et des défauts, elle en a entendus dans sa carrière! Celui à rayer de votre bagage, c’est le fameux perfectionniste.  

« Perfectionniste, c’est tellement répandu que quand un recruteur l’entend, explique la recruteuse, il se questionne sur la crédibilité et la sincérité de la personne. »

Quoi dire, alors?

Selon Katherine Van den Hende, tout défaut peut être amené et justifié tant qu’on propose une piste de solution. « Même si la personne dit qu’elle manque de confiance en elle, si elle apporte des solutions et des pistes qu’elle travaille chaque jour, si elle est assez humble, c’est positif. C’est bien d’être humble et sincère en entrevue. »

L’important est donc d’être sincère, tout en évitant les défauts comme voleuse et menteuse! Il faut proposer un défaut avec notre plan pour s’améliorer, et des exemples.

Matthieu Degenève propose ces 12 défauts à adapter à votre propre sauce.

1. Impatience

2. Curiosité

3. Timidité

4. Orgueil

5. Paresse

6. La communication ratée (les erreurs de communication)

7. Le Yesman

8. Je manque de savoir ou de savoir-faire

9. Perte de mémoire

10. Entêtement

11. Loquacité

12. Le funny guy

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.