Savoir, savoir-être, savoir-faire : les 3 mousquetaires de la réussite

, par Louise Proulx.

Pour être en mesure de se vendre, il faut bien connaître ses points forts. Quels sont les vôtres? Voici la meilleure façon d’en faire la liste.

Pas si facile de trouver le meilleur moyen de mettre en valeur ses différentes compétences lors d’un entretien d’embauche. D’abord, qu’est-ce qui englobe la liste de vos compétences? Vos différents « savoir, savoir-faire et savoir-être ».

Pour vous aider à faire cette liste, Welcome to the Jungle a cru bon de décortiquer pour vous ces notions de savoir, savoir-faire et savoir-être afin que vous puissiez utiliser les vôtres pour vous démarquer en entrevue.

Un emploi pour vous?

Ce qui distingue le savoir, du savoir-faire et du savoir-être

Le savoir, c’est tout simplement l’ensemble des connaissances acquises lors de formations, à travers la littérature ou avec l’expérience. Pour faire la liste de ce que vous savez, c’est simple, notez tout, tout, tout ce que vous connaissez, sans vous censurer. À titre d’exemple : « Je connais les logiciels Word et Excel. Je connais la grammaire française. Je connais le code de la route. Je connais + le nom, je connais + le nom… »

Le savoir-faire, c’est la pratique. C’est l’application de la connaissance, la capacité de mettre en action son savoir dans le cadre d’un métier. Vous pouvez le verbaliser de cette façon : Je sais + verbe d’action + l’activité. « Je sais tenir un agenda, je sais écrire 40 mots à la minute, je sais faire un compte-rendu… »

Le savoir-être, ce sont les attitudes adoptées dans un contexte professionnel. Le savoir-être est lié à vos valeurs, à vos qualités personnelles et comportementales. Ce sont des compétences que l’on n’apprend pas à l’école, mais qui font partie de ce que nous sommes grâce, entre autre, à notre éducation (la courtoisie, l’intelligence émotionnelle, la générosité…). Ces compétences se reflètent nécessairement dans notre façon de travailler. Elles sont un complément essentiel aux « savoir » et «savoir-faire ».

Comment verbaliser ses différentes compétences de savoir-être? Je suis + adjectif (je suis méticuleuse, je suis autonome, je suis dynamique) ou j’ai + nom (j’ai le sens des priorités, j’ai le souci du détail…).

Les temps où les entreprises ne misaient que sur les notions de savoir et savoir-faire est révolu. Le savoir-être est dorénavant un facteur clé de l’évolution professionnelle. Les entreprises sont désormais à la recherche de talents intuitifs, chaleureux et optimistes qui contribueront à l’ambiance de travail harmonieuse.

Alors que vos connaissances et votre savoir-faire vous aideront à décrocher un entretien d’embauche, c’est votre savoir-être qui séduira les employeurs.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.