4 conseils pour stopper la machine à rumeurs

, par Therese Garceau.

Échos d’ascenseur, bruits de corridors, chuchotements et rires étouffés… Bien difficile de prévoir ou s’arrêtera le potinage de bureau lorsque s’emballe la virulente machine à rumeurs !

Phénomène bien connu, le potinage de bureau n’épargne malheureusement aucun milieu du travail. Difficile d’échapper au commérage dans des environnements souvent très compétitifs où l’insécurité, la jalousie ou la curiosité provoquent parfois de sérieux dérapages qui peuvent entacher des réputations et nuire au moral des troupes. Selon le site de gestion de carrière Mind Tool, les rumeurs naissent surtout parce que les gens aiment se sentir «dans le coup» et sont généralement déclenchées par les personnes qui ont le moins de pouvoir dans l’organisation.

Voici 4 trucs suggérés par le site pour se protéger efficacement de la rumeur :

Un emploi pour vous?

Réagissez immédiatement. Dès que vous entendez parler d’une rumeur, assurez-vous de parler directement aux personnes concernées pour tirer les choses au clair. Laissez traîner les choses ne peut qu’envenimer la situation. Vous êtes vous-même victime de ragots ? Empressez-vous d’aller à la source pour dissiper tout doute à votre sujet et remettez les pendules à l’heure. Plus vous attendez pour intervenir et plus l’entourage sera porté à croire ces allégations.

Gardez la tête haute. Réagir à des rumeurs qui circulent à votre sujet peut être déstabilisant, mais ne laissez pas les commérages changer la façon dont vous vous percevez. Efforcez-vous de conserver une bonne estime de vous-même. Votre assurance aura tôt fait de faire taire les mauvaises langues.

Donnez le bon exemple. Quand quelqu’un vient à vous avec un potin ou une histoire croustillante à propos d’un collègue ou d’un patron, refusez de vous impliquer. Lorsque l’information vous arrive de quelqu’un d’autre que de la source directe, posez des questions. Faites ce que vous pouvez pour découvrir la vérité et parlez à votre patron de ce que vous avez entendu.

Soyez ouverte et honnête. Comme adjointe vous possédez souvent des informations privilégiées et hautement confidentielles. Certaines personnes peuvent tenter de tirer profit de votre proximité avec la direction pour mieux propager des rumeurs. Lorsque que vous détenez des informations sensibles sur une certaine situation ou un événement et qu’on vous approche pour vous en parler, couper court à la conversation et aux rumeurs en expliquant que ce n’est pas votre rôle de livrer des d’informations sur ces sujets.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.