5 types de mauvais patrons qui croient faire un bon travail

, par Elsa Moreira.

Certains patrons font tout de travers sans même s’en apercevoir. Comment les repérer, et surtout comment les gérer?

Nous avons tous déjà dû faire face à un supérieur qui, malgré son titre et ses compétences, ne faisait pas son travail correctement, au point où vous vous demandez comment il ou elle a pu obtenir son poste ! L’incompétence et le mauvais comportement de ce genre de patrons peut vraiment avoir des répercussions sur notre vie professionnelle, surtout parce que leur statut de supérieur nous retient de les réprimander. C’est pour cela qu’un article publié sur The Muse dresse la liste des différents types de mauvais patron, et propose quelques conseils pour gérer…

Celui qui dit « oui » et qui oublie après

Un emploi pour vous?

Avec ce patron, vous obtenez le feu vert pour une initiative, et la seconde d’après, vous vous retrouvez sur la sellette parce que votre patron a oublié et/ou fait comme s’il n’avait jamais donné son approbation.

Dans ce type de cas, il faut identifier la cause du retournement de veste, et ce qui peut faire tourner l’opinion de votre patron en votre faveur. Si c’est un collègue ou un autre supérieur, assurez-vous de l’impliquer au maximum dans vos interactions avec votre patron. Mais attention, ne devenez pas non plus trop collante, vous ne voulez certainement pas vous attirer les foudres de quelqu’un d’autre au bureau.

Celui qui ne vous laisse pas travailler en équipe

Vous travaillez sûrement dans une entreprise qui a plusieurs départements dont le travail peut se croiser. Cependant, vous avez très peu d’occasions de travailler avec vos collègues parce que votre patron est sur votre dos, à vous dire que tout le monde est trop occupé. Le métier d’adjointe est pourtant un travail qui s’accomplit beaucoup en équipe !

Vous pouvez toutefois contourner cet obstacle en discutant avec vos collègues en-dehors du bureau, peut-être pendant le déjeuner ou encore autour d’un verre le soir.

Celui qui n’est pas d’accord avec vous, et qui se défoule

Ce patron-là, quand vous n’abondez pas dans son sens, il s’assure que vous allez le regretter. Il fait en sorte que vous soyez ignorée lors des réunions et que vos projets aient du mal à décoller. Bien que ce genre de comportement soit illégal, les recours sont difficiles et peuvent grandement nuire à votre vie professionnelle.

Cependant, vous ne pouvez pas vous laissez faire. Si vous vous retrouvez dans une situation de la sorte, essayez d’en parler à un autre supérieur, et si la situation ne s’améliore pas, envisagez de changer de département, voire de démissionner. Après tout, vous avez toutes vos chances sur le marché du travail.

Celui qui aime blâmer les autres

Quand les résultats sont mauvais, ce patron-là a tendance à vous blâmer pour tout, même lorsque ce n’est pas de votre faute. Certains le font tellement que l’adjointe qu’ils dirigent en arrive à se sentir coupable pour une faute qu’elle n’a pas commise !

Pour contrer ce type de supérieur, rappelez-lui ce qui était prévu au niveau des projets, et expliquez clairement pourquoi les choses se sont passées telles qu’elles se sont passées en mettant en valeur les aspects positifs et sans pointer du doigt qui que ce soit. Après tout, mieux vaut trouver des solutions que de se jeter la faute les uns sur les autres !

Celui qui veut la gloire alors qu’il n’a rien fait

Vous avez tellement travaillé pour ce projet que vous n’arrivez même plus à apprécier la reconnaissance qui vient avec votre succès. Mais ne vous inquiétez pas, ce genre de patron sera très heureux de le faire pour vous… Et il ne vous mentionnera nulle part, pour éviter qu’on vous dérange !

Si cela vous dérange et que vous êtes timide, vous pouvez vous contenter d’une célébration timide en envoyant un courriel d’appréciation à votre équipe ou en organisant un petit repas. Et si vous voulez vraiment y remédier, vous pouvez rappeler gentiment à votre patron qui a fourni tout le travail…



Partagez cette nouvelle!

Une réponse à “5 types de mauvais patrons qui croient faire un bon travail”

  1. mpmonette81

    Un jour, j’effectuais un contrat temporaire. L’ambiance n’était pas des meilleures au bureau. La directrice du service me fait venir à son bureau et se met à me crier dessus. Moi je garde mon calme et lui réponds : “Je suis prête à t’écouter mais, si tu me parles avec respect et calmement”. Elle se met à crier deux fois plus. J’ai pris la porte. J’ai remis ma démission au Ressources humaines. Jamais je n’accepterai d’être traitée comme ça.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.