Les pour et les contre de faire une ASP

, par Louise Proulx.

Un Appel à tous lancé cette semaine a suscité de nombreuses réactions. À quoi sert d’étudier davantage si on ne reçoit pas un meilleur salaire au bout du compte. Là est la question, et ici sont les réponses!

Cette semaine, sur notre page Facebook, une lectrice voulait savoir si ça valait la peine de faire son ASP en secrétariat médical si, rendue sur le marché du travail, elle n’allait pas gagner plus d’argent.

Les réponses ont été un peu toutes dans le même sens, mais pour différentes raisons. En effet, pratiquement tout le monde s’est manifesté en faveur du prolongement des études. Pourquoi? Voici un résumé des meilleures réponses.

Un emploi pour vous?

Le salaire ce n’est pas tout

Il n’y a pas que le salaire dans la vie. Selon Monique Labelle, secrétaire depuis 37 ans, le plus important est de se diriger dans un domaine qui nous intéresse. « Il faut que tu aimes ton métier, que le matin, tu te lèves et que tu sois heureuse d’aller travailler… et, crois-moi, tu aurais beau avoir LE salaire, si tu n’aimes pas ce que tu fais ou le domaine dans lequel tu travailles, ça n’est pas l’argent gagné qui te rendra heureuse », conseille-t-elle à notre lectrice. Son commentaire a été applaudi par plusieurs autres.

On a tout à gagner à se spécialiser

Si obtenir une spécialisation ne vous fait pas marquer des points sur le plan salarial, cela élargira nécessairement vos possibilités d’emploi. C’est du moins ce que plusieurs lectrices ont mentionné dans leur commentaire. « Un petit 5 mois de plus va t’ouvrir plus de possibilités… Sinon, reviens au secrétariat général après. Rien n’est perdu dans la vie! », affirme Annick Michaudville.

Négociation salariale

Quelque soit l’emploi que vous obtiendrez en sortant de l’école, même si ce n’est pas comme secrétaire médicale, le fait d’avoir votre diplôme pourrait vous permettre d’obtenir un salaire plus intéressant, comme nous le mentionne Myriam Girouard : « Ne considère jamais l’ajout de compétences comme une perte de temps. Lors d’une négociation de salaire, des compétences supplémentaires peuvent faire la différence entre toi et une autre candidate. »

Public ou privé

Il semble y avoir toutefois un assez grand décalage salariale pour les secrétaires médicales selon si vous travaillez dans le public ou dans le privé. Voici quelques commentaires émis sur le sujet :

Sarah Fiset : « J’ai fait mon DEP en secrétariat et mon ASP en médical également. Je peux te dire grâce à mon expertise que les secrétaires médicales au public sont mieux payées. Les secrétaires médicales au privé ont un salaire moindre que certaines secrétaires. »

Martine Gendron : « Les hôpitaux et CLSC relèvent du gouvernement provincial. Le salaire est donc réglementé par échelons et on peut plafonner rapidement. Donc, oui, être secrétaire peut être plus payant au privé ou au gouvernement fédéral. Mais ce type d’emploi plus rémunérateur peut être plus difficile à trouver en sortant de l’école. »

Carole Castonguay : « On a toujours dit que les médecins et dentistes sont les professionnels qui paient le moins. C’est pourquoi j’avais opté pour un autre domaine en secrétariat. Les compagnies pharmaceutiques paient bien, par exemple. »

Judith Bonneville : « Dans la fonction publique, la rémunération de la secrétaire médicale est plus élevée. Dans le secteur privé, c’est autre chose. Le salaire est à la discrétion de l’employeur. L’ASP médicale est une courte formation qui vaut la peine d’être faite. Il y a un pénurie de secrétaire médicale. »

Avoir le titre, ça peut être plus payant

Les gens qui travaillent dans les hôpitaux le disent : avoir le titre de secrétaire médicale est plus payant que de ne pas l’avoir et avoir un DEC en bureautique est évidemment aussi plus payant quand on travaille dans le réseau de la santé…

Virginie Beaudoin : « Je suis secrétaire médicale dans un hôpital et nous sommes plus payés qu’une simple secrétaire qui travaille dans ce même hôpital. »

Julie Lafrance : « Avec un DEC en bureautique, dans le réseau de la santé, tu peux devenir technicienne en administration et avoir un taux horaire de 19,04 $ à 28,50 $ au dernier échelon. »

.Andrée-Anne Bouffard : « Moi mon ASP médical m’a permis de travailler beaucoup plus que des collègues à moi. Dans notre hôpital, très peu détiennent le diplôme. Ça ouvre des portes, ma chère. Je crois que ça en vaut la peine et c’est très intéressant de connaître le corps humain au complet. »



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.